20/10/2019 10:54 GMT+7 Email Print Like 0

Le Parti et l’Etat s’intéressent toujours à l’agriculture et à la campagne

 Le Parti et l’Etat s’intéressent à l’agriculture, à la campagne et aux paysans durant le processus d’édification et de développement du pays. A chaque période, le Parti et l’Etat appliquent des politiques favorables, a estimé le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, lors de la réunion bilan des dix ans de mise en ouvre du Programme cible national sur l’édification de la Nouvelle ruralité, samedi à Hanoï.

Réalisant la Résolution No26 sur l’agriculture, la campagne et les paysans du Comité central du Parti, le gouvernement a crée un Comité national de pilotage, élaboré un Plan d’action national et adopté le Programme cible national sur l’édification de la Nouvelle ruralité pour la période 2010-2020. La résolution a été mise en œuvre largement dans l’ensemble du pays, avec la participation active des secteurs, des échelons, les forces sociales et de la population.

Le Programme national cible sur l’édification de la Nouvelle ruralité pour la période 2010-2020 a obtenu des résultats notables et a parvenu, deux ans avant terme, à tous ses objectifs fixés. Concrètement, le pays comptait 4.665 communes, soit 52,4%, et 109 districts, soit 16,5%, conformes aux normes de la Nouvelle ruralité. Les provinces de Nam Dinh (Nord) et Dong Nai (Sud) sont les deux premières localités dont toutes les communes répondent à ces normes.

Parlant des orientations, Nguyen Xuan Phuc a demandé de profiter au maximum des opportunités, de limiter des désavantages et de considérer l’agriculture, la campagne et les paysans comme les avantages du pays durant son processus de développement et d’intégration. «Il faut s’orienter vers les objectifs plus ambitieux : développement d’une agriculture vietnamienne moderne et édification d’une campagne vietnamienne verte, propre et belle», a-t-il souligné. Il a aussi demandé de prêter attention à l’édification de la Nouvelle ruralité dans les régions peuplées des ethnies minoritaires, les zones reculées, montagneuses et insulaires.

A propos des mesures, il a cité la formation de cadres chargé de l’édification de la Nouvelle ruralité, la mobilisation des ressources publiques comme privées, l’encouragement de la participation plus active des coopératives au développement agricole et rural… -VNA/VI