16/05/2020 07:38 GMT+7 Email Print Like 0

Le MoIT propose la réouverture des portes frontalières auxiliaires avec la Chine

Le ministère de l’Industrie et du Commerce (MoIT) a proposé aux comités populaires des provinces frontalières septentrionales de rouvrir les frontalières auxiliaires et des passages frontaliers à la suite d’une instruction gouvernementale en ce sens.

Auparavant, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a autorisé la réouverture des portes frontalières auxiliaires et des passages frontaliers pour reprendre les activités commerciales entre le Vietnam et la Chine.

L’autorisation a été délivrée sur proposition du MoIT et des comités populaires des provinces de Lang Son et Quang Ninh sur le retour à la normale de ces activités aux portes frontalières entre les deux pays.

Il s’agit notamment des portes frontalières auxiliaires de Binh Nghi, Na Hinh, Na Nua, Po Nhung dans la province de Lang Son, et de la porte frontalière auxiliaire de Bac Phong Sinh et du passage frontalier de Ka Long dans la province de Quang Ninh.

Le chef du gouvernement a également autorisé les comités populaires des provinces frontalières à reprendre l’activité d’autres portes frontalières auxiliaires et points de contrôle frontaliers dans ces provinces en fonction de la situation locale et conformément à la réglementation en vigueur du gouvernement sur la gestion des portes frontalières terrestres et des activités commerciales frontalières.

Les localités ne rouvrent que les portes frontalières auxiliaires à travers lesquelles un grand volume de marchandises est transporté, en particulier des produits agricoles et aquatiques pour l’exportation et des matières premières importées pour la production nationale qui sont autorisées à être commercialisées via les portes frontalières par les autorités locales des deux côtés.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également demandé aux provinces d’assurer le contrôle et la prévention de l’épidémie de COVID-19 pour les personnes et les véhicules engagés dans des activités d’importation et d’exportation sous la direction du ministère de la Santé et d’autres autorités compétentes. - VNA/VI