30/09/2017 11:45 GMT+7 Email Print Like 0

Le marché immobilier frémit à Hô Chi Minh-Ville

 Le marché immobilier de la mégapole du Sud montre des signes positifs qui renforcent la confiance des investisseurs. L’augmentation des flux de trésorerie dans l’immobilier, la stabilité des taux d’intérêt et des taux de change sont à l’origine de la dynamique actuelle dans ce secteur. 


En raison de l’augmentation des projets immobiliers, ce marché est actuellement très animé. Hung Thinh Corp  a dévoilé avoir vendu au total un millier d'appartements dans le cadre du projet Lavita Charm (9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville), ouvert à la vente au mois d’août. 

Par ailleurs, Nguyên Hoàng Minh, directeur adjoint de la Banque d'État du Vietnam (BEV) affiliée à Hô Chi Minh-Ville, fait savoir  que comme d’habitude, à la fin de l’année, l’épargne des habitants augmentera grâce aux bonus, à l'échéance des contrats et aux devises des travailleurs vietnamiens à l’étrangers transférées à Hô Chi Minh-Ville. 

Selon ses prévisions, le taux d’intérêt restera stable, les habitants seront donc inciter à investir dans l’immobilier, voire dans le marché boursier. De plus, l’abondance de nouveaux produits lancés sur le marché et diverses promotions  immobilières promettent d’animer encore plus ce secteur. 

Selon Trân Duc Vinh, directeur général de Trân Anh Group, plusieurs indicateurs montrent qu’il y a un flux de trésorerie important dans le secteur immobilier. Ainsi, au mois d’octobre,  son entreprise lancera officiellement le plus grand projet immobilier à l’ouest  de Hô Chi Minh-Ville. 

Projets immobiliers de moyenne gamme en augmentation 

Nguyên Nam Hiên, directeur général de Hung Thinh Land pense qu’il existe une grande différence entre le marché des logements de moyenne gamme et le marché des logements de luxe. 

Des habitants à faible revenu qui préfèrent des logements à prix modéré représentent la majorité des clients. ''C’est pourquoi, jusqu’à la fin de l’année, nous allons proposer environ 4.000 appartements à bas prix pour répondre à demande réel des habitants’’, a-t-il dit. 

En même temps, une restructuration forte va s’opérer. Certaines entreprises vont repenser leurs investissements pour équilibrer la demande et l’offre. «Auparavant, les elles ont investi principalement dans le marché du luxe ; aujourd’hui, elles ont tendance à se concentrer davantage sur les appartements et les logements à prix modéré». 

Le Docteur Su Dinh Khuong, directeur de l’investissement de Savills, fait savoir que plus de 100.000 étrangers sont installés à Hô Chi Minh-Ville, dont 20.000 travaillent à long terme.  Par ailleurs, une part des quatre millions de Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l’étranger) souhaitent retourner au pays. Cela  laisse espérer une croissance potentielle importante du secteur immobilier dans le futur. - CVN/VNA/VI