10/11/2019 07:27 GMT+7 Email Print Like 0

Le marché hôtelier vietnamien est le plus cité en Asie-Pacifique

Le nombre croissant de touristes au Vietnam et la croissance économique rendent le marché des hôtels et des centres de villégiature attrayant pour de nombreux investisseurs de la région qui s'intéressent au Vietnam et en transformant cet endroit dans l'un des marchés les plus mentionnés en Asie Pacifique.

Selon JLL, une société mondiale de conseil en immobilier, la croissance de l’industrie a entraîné une augmentation de la demande d’hôtels de toutes les régions du pays. Les exemptions de visa, l’introduction de nouveaux itinéraires directs et les efforts de promotion de l’image ont attiré de nombreux visiteurs. Semblable à d’autres pays d’Asie du Sud-est, le nombre de touristes en provenance de la Chine continentale a atteint un record l’année dernière.

Pour répondre aux besoins des touristes, le marché hôtelier vietnamien est extrêmement dynamique, en particulier dans trois grandes villes : Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Dà Nang.

En septembre 2019, le nombre de visiteurs internationaux à Hô Chi Minh-Ville avait augmenté de 14,3% sur la même période, atteignant 72,9% de l'objectif fixé pour 2019. Le nombre de visiteurs internationaux devrait augmenter, grâce à l’événement annuel International Travel Event qui a eu lieu début septembre 2019.

Jusqu’en septembre 2019, 1.114 chambres ont été ajoutées à l'offre actuelle d'hôtels de Hô Chi Minh-Ville, ce qui porte l'offre totale à environ 20,200 chambres. D'ici 2020, les nouvelles offres devraient ralentir à mesure que le gouvernement resserrera le processus d'approbation des projets. D'ici à la fin de 2021, l'offre à l'échelle de la ville devrait atteindre 22,000 chambres, dont 55,4% dans le segment haut de gamme.

Jusqu’en août 2019, la performance des transactions hôtelières est toujours bonne, avec une croissance positive de 5,8% pour l’ADR (tarif moyen par chambre) de 118 USD et de 0,7% pour le RevPAR (niveau de revenu sur les chambres disponibles) qui est de 81 dollars. Le taux d'occupation atteint 68,8%, en baisse de 4,8 points de pourcentage sur la même période. L'offre future devant être limitée en 2020, la performance du secteur devrait connaître une croissance positive à court et à moyen terme.

Hanoï accueille un grand nombre de visiteurs internationaux nord-américains grâce à une campagne de promotion des marques internationales diffusée sur CNN entre juin et août 2019. Bien que ce soit l'été et la saison des voyages en bord de mer, Hanoï accueille toujours un total de 21,6 millions de visiteurs vietnamiens et étrangers en septembre 2019, soit une augmentation de 9,5% par rapport à la même période de l’année précédente.

Un total de 1,008 chambres sera ajouté à l'offre d'hôtels de Hanoï au quatrième trimestre de 2019, portant ainsi l'offre totale à 18,699 chambres, avec 97% des nouvelles offres situées dans les segments moyen et haut de gamme. En 2021, Hanoï comptera plus de 20,400 chambres, dont 59,8% dans le segment haut de gamme.

Afin de promouvoir de manière proactive le tourisme, un nouveau marché cible (par exemple, l’Amérique du Nord et l’Australie) et une bonne croissance de l’offre hôtelière, Hanoï devrait continuer à se développer en termes d'arrivées de touristes et de performances stables des transactions hôtelières au cours des trois prochaines années. En août 2019, il y avait une augmentation de 2,9% de l'ADR (116 USD) et de 8,4% du RevPAR (94 USD).

Les nouvelles routes vers Dà Nang, tant vietnamiennes qu'étrangères, ont accru le nombre de touristes : en juillet 2019, ce nombre était passé à 2,4 millions, en hausse de 26,1%.

L'offre future d'hôtels, pour la période 2019-2021, devrait ajouter environ 9,379 chambres à l'offre actuelle, dont 81,8% dans le segment haut et bas de gamme. Cependant, environ 38% de l'offre à venir sera gérée par des opérateurs hôteliers internationaux.

En raison de la lenteur des ajouts de nouveaux approvisionnements à partir du début 2019, le taux d'occupation des chambres d'hôtel a légèrement augmenté par rapport à la même période de 70,5% en août 2019. L'indice ADR a diminué 13,2% (160 USD) et l'indice RevPAR a également chuté de 9,6% (112 USD). En raison de la croissance du nombre de touristes étrangers, du manque de divertissement nocturne et du développement de l'offre hôtelière, au cours des trois prochaines années, les performances hôtelières devraient diminuer. -CVN/VNA/VI