07/03/2018 10:50 GMT+7 Email Print Like 0

Le marché du café va s’animer grâce à une amélioration du prix d’exportation

 En février, 135.000 tonnes de café ont été exportées pour une valeur de 260 millions de dollars, portant ces chiffres en janvier et février à 336.000 tonnes et 652 millions de dollars, soit une hausse respectivement de 17,6% et 0,8% en glissement annuel.


Ces deux premiers mois, le prix d’exportation du café a été en moyenne de 1.942 dollars la tonne, soit un recul de 14,3% en variation annuelle.  Selon les experts, ce prix va bientôt s’améliorer grâce à la demande croissante des marchés, dont la Chine – débouché prometteur pour le café vietnamien.

Selon le Centre chinois d’information douanière, en janvier dernier, le Vietnam est devenu le premier fournisseur de café en Chine, en représentant plus d’un tiers de ses importations de ce produit. Si en janvier 2017, les exportations vietnamiennes de café en Chine ne représentaient que 31,5% du total des importations chinoises du café, un an plus tard ce taux est de 36,9%.

Fin février, les cours du Robusta du Vietnam à la Bourse de Londres ont atteint 1.745 dollars la tonne, soit une légère baisse de 0,1% sur un mois. A New York, une baisse de 2,8% sur un mois a été observée pour l’Arabica. Au Vietnam, le prix de Robusta a connu une hausse légère de 1,1% par rapport à janvier.

Auparavant, fin janvier, au Vietnam, les cours du Robusta du Vietnam avaient connu un recul de 2,9% par rapport à décembre 2017. Ainsi, la tendance baissière du prix du café ces derniers mois présente néanmoins une évolution positive. Sur cette base, les milieux d’affaires espèrent que le prix d’exportation repartira bientôt à la hausse.

À l’heure actuelle, le café vietnamien est présent dans plus de 80 pays et territoires, et représente 15% des parts de marché mondial. Le Vietnam est le premier exportateur mondial de café Robusta et le deuxième de café brut, derrière le Brésil.

Le Vietnam est aussi devenu le 5e exportateur mondial de café instantané, derrière le Brésil, l’Indonésie, la Malaisie et l’Inde. Les parts de ce produit vietnamien sur le marché mondial sont passées de 1,8% en 2010 à 9,1% en 2014, puis à 14% en 2016.-VNA/VI