02/08/2020 15:48 GMT+7 Email Print Like 0

Le marché de Bac Hà, une originalité culturelle du Nord-Ouest

À 60 km environ de la ville de Lào Cai, province montagneuse septentrionale du même nom, le district de Bac Hà accueille le plus grand marché du Nord-Ouest. Il s’y déroule tous les dimanches.

 

Le marche de Bac Ha, une originalite culturelle du Nord-Ouest hinh anh 1Chaque semaine, les gens attendent avec impatience l’ouverture du marché dominical de Bac Hà. Photo : ANTV
 
Autrefois, le marché de Bac Hà se tenait sur une petite colline en pente douce. Aujourd’hui, il s’étend sur plus de quatre hectares et a été déplacé sur une grande place du district de Bac Hà. De la nature généreuse se distinguent les larges motifs multicolores des vêtements tissés des femmes H’Mông et Dao.

Au centre du marché, les visiteurs se pressent devant les étals de costumes traditionnels et s’émerveillent devant les jupes tissées et colorées main, avec minutie et dextérité par les femmes des montagnes. "Je vends mes broderies depuis 30 ans au marché de Bac Hà. Le district est considéré comme le chef-lieu de l’ethnie H’Mông et de nombreux touristes font le déplacement pour se procurer les tissus brodés des femmes H’Mông", révèle Thèn Thi Dam, une vendeuse du marché de Bac Hà.  

Une variété des marchandises

Chaque semaine, les habitants de la région attendent avec impatience l’ouverture du marché dominical. Outre les broderies qui représentent une part importante des produits vendus dans ce marché, les acheteurs viennent y faire toutes sortes de provisions. Fruits et légumes, viande, articles de consommation, équipement ménager, accessoires de cuisine, outils de travail, on trouve tout au marché de Bac Hà.
 
Dans le bazar ambiant, les vendeurs n’interpellent pas le chaland, comme c’est souvent le cas. Au contraire, les acheteurs ont plutôt tendance à se ruer sur les étalages pour obtenir l’objet convoité: un spectacle qui rendrait jaloux bien des commerçants de la ville. "J’ai entendu parler du marché de Bac Hà à la télé et dans les journaux. Je trouve les traits culturels originaux des minorités ethniques des provinces montagneuses du Nord tout à fait captivants. Je suis passionné de photographie et les femmes ethniques, dans leurs costumes traditionnels, sont un sujet d’inspiration infini. Cette fois-ci, j’ai aussi fait beaucoup d’achats, surtout des piments", confie Bùi Diêu Minh, une touriste hanoïenne.

Beaucoup se rendent au marché non pas pour y vendre leurs produits, mais simplement pour profiter de l’ambiance qui règne parmi les étals, cette atmosphère conviviale qui pousse chacun, vendeur comme acheteur, à arborer un large sourire. Une ballade pour le plaisir en somme.

Le marché de Bac Hà est un véritable lieu de rencontres et mérite le détour, une destination à ne certainement pas manquer ! – CVN/VNA/VI