28/08/2019 21:31 GMT+7 Email Print Like 0

Le Japon s'oppose à toute action visant à accroître les tensions en Mer Orientale

Le Japon s'oppose à toute action visant à accroître les tensions en mer de Chine méridionale (Mer Orientale), a affirmé le 27 août le ministre japonais des Affaires étrangères Taro Kono.

Le ministre a répondu mardi aux questions d'un correspondant de l'Agence vietnamienne d'information concernant les profondes préoccupations de nombreux pays sur les tensions en Mer Orientale en raison d'une série d'activités unilatérales de la Chine portant atteinte au droit international, à la souveraineté, au droit souverain et à la juridiction, et faisant obstacle à des activités pétrolières et gazières légitimes de longue date dans la zone économique exclusive du Vietnam et d'autres pays côtiers.

Taro Kono a déclaré que la Mer Orientale est une ligne de communication maritime importante pour le Japon et de nombreux autres pays. Elle est directement liée à la stabilité et à la paix dans la région. La communauté internationale, dont le Japon, accorde une grande attention à la situation en Mer Orientale. Le Japon s'oppose à toute action prise par quiconque pour accroître les tensions en Mer Orientale.

Après la récente réunion des ministres des Affaires étrangères des pays participant au Sommet d'Asie de l'Est (EAS) à Bangkok, Taro Kono a soulevé des préoccupations concernant la gravité de la situation en Mer Orientale. La communauté internationale devrait s'opposer à toute tentative unilatérale visant à modifier le statu quo et à toute action grave et coercitive de la part d'un pays.

Le ministre japonais a demandé à toutes les parties concernées de démilitariser des installations en Mer Orientale. Il a souligné que tout différend devait être résolu conformément au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

Taro Kono a également insisté sur la nécessité de respecter le principe de primauté du droit en Mer Orientale et n’importe où ailleurs. -VNA/VI