12/03/2020 09:15 GMT+7 Email Print Like 0

Le gouvernement demande de vaincre l’épidémie et stimuler l’économie

Le gouvernement a affirmé que le Vietnam a obtenu de bons résultats initiaux reconnus par le peuple et la communauté internationale dans la prévention et la lutte contre l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19), demandant de trouver des solutions pour stimuler l’économie.

Grâce à l’engagement de tout le système politique et à l’action proactive et énergique sous la devise «Lutter contre l’épidémie, c’est comme combattre les ennemis», le pays a commencé à maîtriser l’épidémie, a-t-il indiqué dans la résolution de sa réunion périodique de février 2020.

Compte tenu de l’évolution complexe et prévisible de l’épidémie et de son impact sévère sur l’économie mondiale, régionale et plusieurs grands partenaires du Vietnam, il est indispensable de continuer de suivre de près la situation pour opérer une riposte efficace, a-t-il souligné.

Le gouvernement a demandé de poursuivre l’application des mesures de quarantaine des personnes entrant au Vietnam en provenance des régions touchées ou y ayant récemment effectué un transit.

Le Vietnam recensait jusqu’au 10 mars 34 cas confirmés d’infection au nouveau coronavirus, dont 16 ont été guéris et sont sortis des hôpitaux.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné 25 février la double tâche d’enrayer la propagation de la maladie et de réaliser les objectifs socio-économiques fixés par l’Assemblée nationale, appelant à des actions drastiques et de grands efforts pour lutter contre l’épidémie et stimuler la production et les affaires.

Dans la résolution, le gouvernement a demandé aux ministères du Plan et de l’Investissement, des Finances, de l’Industrie et du Commerce, et à la Banque d’Etat de réviser et d’actualiser les scénarios de croissance, à ne pas se laisser faire ni surprendre en toute circonstance, à assurer le maintien de l’objectif de maîtrise de l’inflation et de stabilisation macroéconomique.

Les ministères, les secteurs et les localités sont invités à suivre de près la situation internationale et nationale, à améliorer la capacité de prévision et d’évaluation, à concevoir des solutions et des mesures appropriées pour promouvoir la croissance, a-t-il poursuivi.

Le ministère des Finances est chargé d’assumer la responsabilité principale et de se coordonner avec les ministères et les secteurs pour réviser et proposer rapidement des solutions d’échelonnement, de diffèrement et de prorogation des délais de paiement des impôts et des loyers fonciers en faveur des entreprises.

Le ministère du Plan et de l’Investissement a prévu deux scénarios. Si l’épidémie est maîtrisée dès le premier trimestre de 2020, la croissance pourrait atteindre 6,25%. Si le contrôle du COVID-2019 est retardé jusqu’au deuxième trimestre, le pays devrait réaliser une croissance limitée à 5,96%. – VNA/VI