30/09/2021 14:56 GMT+7 Email Print Like 0

Le gouvernement canadien continuera de donner la priorité aux relations avec le Vietnam ​

Le Canada continuera de donner la priorité aux relations avec le Vietnam, dans le cadre d'un nouveau mandat du Parti libéral du Premier ministre Justin Trudeau, ont souligné des érudits canadiens dans une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information.

Les érudits canadiens ont souligné l'importance des liens particuliers entre les deux pays, fondés sur une coopération économique étroite et des échanges vigoureux entre les deux peuples.

Selon Mme Sophia Leong, membre du Conseil consultatif d'Initiatives Canada-Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), le Vietnam demeure une priorité pour le Canada alors qu'il possède trois atouts, à savoir : sa bonne résilience économique, la croissance rapide de classes moyennes et la transmutation de l'économie numérique.

L'expert de l'Institut Macdonald Laurier, J. Berkshire Miller, a déclaré qu'avec la victoire du Parti libéral à la 44e élection générale, le gouvernement du Canada continuera d'accorder une attention accrue à l'Indo-Pacifique, une région d'intérêt commun pour les plus grands partis politiques du  Canada.

Dans le contexte où le Vietnam est un partenaire important dans le Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), il s'agit également d'une occasion pour le Canada d'établir des relations de sécurité avec la nation indochinoise et avec la région à plus grande échelle.

Partageant ce point de vue, le professeur associé Ian Lee de l'Université Carleton a souligné que le Vietnam est le plus grand partenaire commercial du Canada dans l'ASEAN depuis 2015. Le Canada peut renforcer sa relation économique avec le Vietnam puisque  le Canada et le Vietnam sont des signataires de l’accord PTPGP.

En 2020, le commerce bilatéral a augmenté de 12,8% en glissement annuel et de 38,5% au premier semestre 2021.

Depuis 1990, le Canada a versé 1,7 milliard de dollars canadiens (785 millions de dollars américains) pour aider le Vietnam à mettre en œuvre ses priorités stratégiques de développement socio-économique. -VNA

 

Lors d'un autre mandat sous la direction du Parti libéral et du premier ministre Justin Trudeau, les universitaires canadiens ont estimé que le développement des relations avec le Vietnam restait toujours une priorité pour Ottawa et que la coopération bilatérale serait renforcée continuellement.

Dans une interview accordée à l'Agence vietnamienne d’information, Sophia Leong, membre du conseil consultatif des Initiatives Canada-ASEAN, a affirmé que le Vietnam continue d'être un partenaire prioritaire du Canada, connaissant une bonne relance économique, une croissance rapide de la classe moyenne et une transformation numérique rapide.

Selon J. Berkshire Miller, de l'Institut Macdonald Laurier, l'élaboration d'une stratégie pour l'Indo-Pacifique est également une priorité commune des deux plus grands partis politiques du Canada, les libéraux et les conservateurs. Étant tous les deux de parties de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP), le Canada peuvent nouer des relations de sécurité avec le Vietnam et avec la région à plus grande échelle.

Le professeur agrégé Ian Lee, de l'Université Carleton, a souligné que le CPTPP était un moyen pour le Canada d'accroître davantage ses échanges commerciaux avec le Vietnam qui est son plus grand partenaire commercial au sein de l’ASEAN depuis 2015.

En 2020, le commerce bilatéral a augmenté de 12,8% en glissement annuel et de 38,5% au premier semestre 2021.

Depuis 1990, le Canada a versé 1,7 milliard de dollars canadiens (785 millions de dollars américains) pour aider le Vietnam à mettre en œuvre ses priorités stratégiques de développement socio-économique. -VNA/VI