07/01/2018 11:07 GMT+7 Email Print Like 0

Le Front de la Patrie du Vietnam souligne l'importance de la lutte contre la corruption

 La lutte contre la corruption et le gaspillage est toujours une tâche urgente, nécessitant la participation active de tout le système politique et de toute la société, dont le Front de la Patrie du Vietnam, qui a organisé les 5 et 6 janvier à Ho Chi Minh-Ville sa 8ème conférence du Comité central. 


L'événement a lancé un programme d'action du Front de la Patrie du Vietnam dans la promotion des efforts de lutte contre la corruption et le gaspillage pour 2018-2020, qui vise à promouvoir le rôle de supervision des populations dans ce travail. 
Les participants ont convenu qu'il s'agissait d'un devoir pratique, contribuant à la construction d'un Parti et d'une Administration purs et forts. 

Ils ont souligné la nécessité de renforcer la coordination entre les organisations membres du Front de la Patrie, et entre le Front, le Parti et les agences de l'Etat dans la lutte anti-corruption. 

La conférence a également approuvé le programme de coordination des actions du Comité central du Front de la Patrie pour 2018, qui vise à améliorer le travail de mobilisation des populations pour renforcer le bloc de grande union nationale, la mise en œuvre efficace des mouvements d'émulation patriotique; promouvoir la démocratie et protéger les droits légitimes du peuple; assumer le rôle de supervision et participer à la construction du Parti et de l'Administration; élargir les activités de diplomatie populaire. 

Dans son discours de clôture, le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Tran Thanh Man, a souligné des réalisations remarquables en 2017, contribuant à la mise en œuvre réussie des tâches politiques du pays. 

Il a demandé aux organisations membres du Front de la Patrie du Vietnam et aux antennes du Front à tous les niveaux de mettre en œuvre rapidement le programme de coordination des actions, afin de créer des avancées dans le travail. 
Le Front de la Patrie du Vietnam a terminé l’année 2017 sur un bilan positif. Le Fonds «Pour les pauvres» a collecté 919,483 milliards de dôngs ; les organismes, les entreprises et les particuliers ont offert 3.096 milliards de dôngs aux programmes de bien-être social. 

Les dons ont permis de construire et de réparer 32.414 maisons d’affection, d’aider 155.423 familles pauvres à acheter des outils de production ou à financier les activités de production, d’offrir des consultations et soins médicaux à 2.729.328 personnes démunies, et de venir en aide à 322.114 élèves de familles pauvres, de financer la construction de 1.305 ouvrages tels que ponts, routes, écoles, infirmeries. 

En 2017, les comités du Front de la Patrie dans les localités ont organisé 850 missions de surveillance au niveau provincial, 4.469 au niveau de district et 45.584 à l’échelon communal. Ils ont également envoyé leurs représentants participer à 22.450 missions de surveillance menées par les organismes publics. –VNA/VI