04/01/2022 15:35 GMT+7 Email Print Like 0

Le créateur Công Tri porte haut l’artisanat vietnamien à l’international

 L’année 2021 a marqué un jalon important dans la carrière du créateur Công Tri, avec des collections plébiscitées par les stars internationales, l’ouverture de son magasin phare… Il les partage avec Le Courrier du Vietnam de l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

Le createur Cong Tri porte haut l’artisanat vietnamien a l’international hinh anh 1Le créateur vietnamien Công Tri. Photo : Kiêngcânteam


- 2021 a été spéciale pour vous : la marque Công Tri préférée par les stars internationales, l’enseigne qui s’est ouverte à Hô Chi Minh-Ville. Que pensez-vous de votre parcours et de la conquête des fashionistas, notamment les stars internationales ?

C’est un grand honneur pour moi de voir mes résultats de travail reconnus, dans le pays aussi bien qu’à l’étranger. J’ai beaucoup de chance aujourd’hui d’avoir autant d’opportunités et de gagner l’attention et l’affection du public.

Depuis 2019 et ma participation officielle à la Fashion Week de New York, près de 150 stars hollywoodiennes ont choisi de porter les tenues de Công Tri lors de grands événements. C’est le résultat de beaucoup d’efforts, de persévérance et de créativité.

- La marque Công Tri a tendance à honorer l’artisanat vietnamien, en particulier les techniques ingénieuses et sophistiquées de tricot. D’où vous vient cette volonté de mettre aussi en valeur le travail des artisans ?

Je trouve que nous, les Vietnamiens, maîtrisons beaucoup de techniques artisanales. Par conséquent, je cherche souvent à les mettre en valeur dans mes créations pour prouver au monde que l’ingéniosité vietnamienne est au niveau des autres pays. J’aime aussi introduire des savoir-faire artisanaux avec des éléments traditionnels dans mon processus personnel de création contemporaine, cela donne une identité particulière. En outre, je mets toujours à jour de nouvelles tendances et techniques dans mes collections, ce qui me permet de répondre aux normes et aux goûts de l’industrie de la mode internationale. C’est à travers ce choix que je peux m’intégrer au monde, mais sans me perdre.

Chaque pays dispose d’artisanats grâce à son histoire chargée d’art. C’est la même chose pour le Vietnam. L’important est que nous puissions identifier nos différences pour les exploiter et les valoriser.


- Que pensez-vous du développement de l’industrie de la mode vietnamienne ces dernières années ? Quelle est sa place et ses perspectives ?

Pour atteindre le standard de la haute couture de l’industrie de la mode internationale, nous avons besoin de temps mais aussi de redoubler d’efforts. Comme vous le savez, les grandes marques en France ou en Italie ont mis des centaines d’années pour atteindre la qualité que nous connaissons et la maintenir. Pour que l’industrie de la mode vietnamienne ait aussi des maisons de haute couture, nous avons besoin d’efforts conjoints qui devront être bien orientés et cohérents. Atteindre les normes de haute couture est un très grand défi qui demande plus que de simples bonnes techniques. C’est de la création artistique.

Le createur Cong Tri porte haut l’artisanat vietnamien a l’international hinh anh 2Trois des 60 créations de la collection Printemps-été 2022 de Công Tri. Photo : Kiêngcânteam

- Pourriez-vous nous informer de vos projets pour cette année 2022 ? Avez-vous l’intention de présenter à Hanoi votre exposition privée "Cuc im lang" (Bloc silencieux) déjà organisée avec succès à Hô Chi Minh-Ville en 2019 ?

J’espère que la situation sanitaire en 2022 s’améliorera pour que je puisse continuer à mettre en œuvre mes nouveaux projets selon le plan prévu. Organiser l’exposition “Cuc im lang” à Hanoï et dans le Nord fait partie en effet de ma programmation depuis longtemps. Surtout que Hanoï et la région Nord en général, riche en traditions culturelles, m’inspirent énormément. Beaucoup de mes collections ont été créées sur la base de cette source d’inspiration. Cependant, en raison de la pandémie, ce plan est toujours suspendu.

* Công Tri ouvre son enseigne et dévoile sa nouvelle collection
 
Après deux ans de travaux, le magasin amiral (flagship store ou magasin de marque) du créateur Công Tri a été inauguré le 18 décembre dans la rue Dông Khoi, l’artère la plus animée de Hô Chi Minh-Ville. L’événement a attiré les noms les plus influents de la mode, faisant de cette ouverture un événement marquant. À cette occasion, Công Tri a organisé un défilé de sa toute nouvelle collection Printemps-été 2022. Les invités ont choisi de porter ses créations pour monter sur le tapis rouge.

À travers cette collection, le styliste veut apporter un message positif pour la première saison de mode de l’année 2022, dans le contexte de crise sanitaire persistante. "Je tiens à remercier au mieux mon équipe qui a travaillé jour et nuit avec moi pour inaugurer cette enseigne, ainsi que les amis qui m’entourent aujourd’hui. J’espère que tout le monde restera en sécurité pendant cette période épidémique", a-t-il partagé. Ce magasin emblématique permettra au créateur de mettre en valeur localement les produits de sa marque et d’entretenir son image d’avant-garde de la mode vietnamienne. – CVN/VNA/VI