21/09/2018 09:45 GMT+7 Email Print Like 0

Le Comité national sur l'e-gouvernement tient sa première réunion

Le Comité national sur l’e-gouvernement du Vietnam a tenu sa première réunion jeudi à Hanoi, sous l’égide de son président, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.
 
Le Premier ministre a déclaré qu'outre certains membres du gouvernement, ce comité est composé de représentants de quatre grandes institutions informatiques, ce qui, selon lui, traduit l'esprit de partenariat public-privé dans la construction du gouvernement électronique.
 
La création du comité, avec la participation du Premier ministre et du vice-Premier ministre Vu Duc Dam, a confirmé la détermination du Vietnam à mettre en place l’e-gouvernement.

Lors de la réunion, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a reconnu les efforts des ministères, des agences et des localités pour traiter les dossiers dans le cyberespace, offrir des services publics aux habitants et appliquer le modèle douanier à guichet unique en ligne.
 
Cependant, le manque de responsabilité dans le déploiement du gouvernement électronique, l’absence de mécanisme efficace pour assurer le respect des politiques à cet égard et le ralentissement de l’application technologique dans certaines entités font encore défaut.
 
En ce sens, le chef du gouvernement a exigé de renforcer le rôle des postes de direction, tout en soulignant l’importance d’une coordination étroite entre les ministères, les agences et les localités.
 
Surtout, il a proposé de garantir la cybersécurité et la protection des données personnelles dans ce processus avant de déclarer que l'intérêt des résidents et des entreprises devrait être au cœur des réformes, alors que la satisfaction des individus et des groupes constituera le paramètre d'efficacité des cette tâche.
 
Il a demandé au ministère de l'Information et de la Communication de coordonner avec le bureau du gouvernement pour élaborer un cadre pour l'e-gouvernement (version 2.0), conformément aux tendances mondiales et aux changements générés par la quatrième révolution industrielle.
 
En outre, il a appelé à affiner les portails de service public et les bases de données nationales sur la démographie, l’assurance, la finance, la terre et les entreprises.
 
Il a également donné le feu vert à la création de quatre équipes de travail sur les réformes administratives, les ressources et les mesures visant à assurer le respect des politiques, les solutions technologiques et la sécurité et la sûreté de l’information, ainsi que les activités de diffusion de l’information.
 
Lors de la réunion, les membres du comité ont procédé à un échange de vues afin de résoudre les difficultés rencontrées, d’identifier les objectifs de chaque phase et le plan d’action annuel de ce comité.
 
Le Premier ministre a également témoigné de la signature d'accords de coopération entre le bureau du gouvernement et les ministères des Affaires étrangères et du Commerce de l'Australie et la Banque mondiale.
 
Actuellement, le Vietnam se classe 88ème sur la liste des 193 pays et territoires classés par les Nations Unies en termes de construction de gouvernement électronique et sixième parmi les 10 Etats de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).
 
Depuis 2015, tous les ministères, agences et localités ont créé leurs propres portails électroniques avec des informations constamment mises à jour pour satisfaire la demande de consultation des résidents et des entreprises. -VNA/VI