22/11/2017 09:58 GMT+7 Email Print Like 0

Le 8e Congrès national de l’Église bouddhique du Vietnam s’ouvre à Hanoi

 Le 8e Congrès national des délégués de l’Église bouddhique du Vietnam (EBV) pour le mandat 2017-2020 s’est ouvert mardi 21 novembre à Hanoi sous le signe de l’intelligence, de la discipline, de l’intégration et du développement.


Les délégués devront analyser et approfondir neuf objectifs énoncés par le 8e congrès, continuer de remanier la Charte de l’EBV conformément à la Loi sur les croyances et les religions, et à l’orientation de développement de la vision à l’horizon 2010 du bouddhisme vietnamien, a indiqué en ouverture le bonze supérieur Thich Thiên Nhon, président du conseil d’administration de l’EBV.

Les objectifs consistent entre autre à promouvoir l’intelligence collective, à préserver la discipline et les préceptes, à faire valoir l’esprit de solidarité et de concorde dans la construction et le développement d’une EBV forte dans l’intégration international et résolue à suivre l’idéal "Dharma-Nation-Socialisme"; à préserver et à promouvoir les valeurs de la culture bouddhiste vietnamienne, à assurer la continuité entre tradition et modernité, contribuant ainsi à la construction d’une culture vietnamienne avancée profondément imprégnée de l’identité nationale.

Le 8e congrès se déroule dans une période de grande signification pour le pays qui est entré dans la deuxième année de mise en œuvre de la résolution du 12e Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) et du plan quinquennal de développement socio-économique 2016-2020, et pour l’EBV qui a accompli de nombreuses réalisations importantes en 36 ans de développement.

L’EBV a créé des comités d’administration dans toutes les 63 provinces et villes, organisé la grande fête du Vesak 2014, inauguré un ensemble des pagodes sur des îles de l’archipel vietnamien de Truong Sa (Spratleys) et des pagodes dans des provinces frontalières septentrionales, et organisé des missions d’enseignement à l’intention de la communauté vietnamienne à l’étranger.

Outre les associations des bouddhistes vietnamiens dans des pays européens, l’EBV a fondé d’autres associations au Japon, en République de Corée, en Angola et au Mozambique, renforcé ses associations au Laos et au Cambodge, et invité les bonzes supérieurs gérants des 21 pagodes vietnamiennes en Thaïlande à visiter le Vietnam.

Le PCV et l’État apprécient hautement et ont confiance dans le rôle, la force et l’efficacité des contributions du bouddhisme vietnamien à la lutte pour la libération nationale d’hier ainsi que dans l’œuvre de rénovation d’aujourd’hui sur la base de la liberté de croyance et de religion, de la grande union nationale, de la solidarité et de l’égalité des religions, a affirmé le membre du Bureau politique, vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê.

Au nom du gouvernement, il a offert une tapisserie portant l’inscription «Le bouddhisme vietnamien va de pair avec la nation» et une corbeille de fleurs pour féliciter le congrès auquel le secrétaire général du PCV Nguyên Phu Trong, le président de la République Trân Dai Quang et le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc ont envoyé leurs corbeilles de fleurs.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê et le président du comité central du Front de la Patrie du Vietnam Trân Thanh Mân ont également offert des fleurs au vénérable Thich Phô Tuê, président du Conseil du Shanga de l’EBV, en présence de
 1.250 délégués, des représentants des ambassades des pays et des organisations internationales au Vietnam, des délégations des bouddhistes étrangers. – VNA/VI