16/08/2020 10:52 GMT+7 Email Print Like 0

L’aviation intérieure vietnamienne reprend rapidement de l’altitude

 En juillet, le Vietnam est le pays ayant connu la plus forte augmentation des vols intérieurs, soit une hausse de 28% en variation annuelle.

 

L’aviation interieure vietnamienne reprend rapidement de l’altitude hinh anh 1Photo d’illustration : TGVN

Selon les données sur les horaires de vol en juillet dernier, la moitié des 20 principaux marchés nationaux de l’aviation dans le monde sont des pays d’Asie-Pacifique, à savoir l’Australie, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Malaisie, les Philippines, la République de Corée, la Thaïlande et le Vietnam.

En juillet, les États-Unis comptaient le plus de vols intérieurs au monde (413.538, soit 31,3%). La Chine se classe deuxième (378.434, soit 28,7%). Le Vietnam est le pays ayant connu la plus forte augmentation des vols intérieurs ( 28% en un an).   

Selon Cirium, fournisseur mondial de données et d’informations de voyage, les restrictions ont été assouplies, ce qui fait que les voyages aériens se rétablissent lentement. La Chine et les États-Unis sont en tête du monde pour les vols intérieurs. Les données du Cirium montrent que la reprise du marché de l’aviation domestique conduit à celle de l’industrie aéronautique mondiale. La Chine affiche une forte reprise.

Avant l’épidémie, les États-Unis étaient le plus grand marché national de l’aviation au monde. Bien que les chiffres de 2020 montrent une baisse de 46% par rapport à 2019, en juillet 2020, le nombre de vols intérieurs américains a toujours été en tête du marché mondial de l’aviation intérieure avec un total de 413.538 vols,  lorsque la Chine en comptait 378.434. Cependant, en termes de capacité d’expédition réelle, les États-Unis sont derrière la Chine.

À l’échelle mondiale, seuls le Vietnam, la République de Corée et l’Indonésie ont enregistré une croissance du tourisme intérieur. Par rapport à la même période de l’an dernier, le nombre de vols intérieurs réguliers au Vietnam a connu une hausse impressionnante, de 28%.
Dans les 20 premiers marchés intérieurs du monde, le nombre de vols a atteint plus de 1,3 million, soit une baisse de 32% par rapport à 2019. Les pays d’Asie-Pacifique représentent 54% du total des vols intérieurs dans le monde ; l’Amérique du Nord, 33% ; les pays européens, 9% et ceux d’Amérique latine, 4%. Sur un total de 1,3 million de vols intérieurs dans le monde, le marché américain représente 31%, la Chine, 29%.

Le reste de l’Asie se redresse également bien, avec des marchés comme le Vietnam, la République de Corée et l’Indonésie connaissant même une bonne croissance. Le transport aérien semble refléter les différences dans les capacités de lutte contre le COVID-19. Il n’est donc pas surprenant qu’au Brésil, où le taux de nouvelles infections  reste élevé, la capacité de vol ait diminué de 71% en un an. – CPV/VNA/VI