25/11/2020 10:21 GMT+7 Email Print Like 0

L'ASEAN s'oriente vers un écosystème durable

 La 31e réunion des hauts officiels de l’ASEAN sur l’environnement (ASOEN 31) et les conférences annexes ont lieu du 24 au 27 novembre sous forme de visioconférence.

Ces évènements voient la participation des représentants des pays membres, du Secrétariat et du Centre de l'ASEAN pour la biodiversité (ACB), des ambassades de neuf pays membres de l’ASEAN à Hanoï, de la Mission de l’Union européenne au Vietnam et de l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ).

Prenant la parole lors de la séance d’ouverture, Vo Tuan Nhan, vice-ministre vietnamien de l’Environnement, a précisé que le gouvernement vietnamien attachait toujours de l'importance à la protection de l'environnement, en particulier les questions liées à la conservation de la biodiversité ; à la gestion des ressources en eau, des produits chimiques et déchets ; à l'environnement marin et côtier ; au changement climatique ainsi qu’à la pollution plastique océanique, contribuant au développement économique durable.

Au niveau régional, le Vietnam soutient fermement l'élaboration du Plan d'action régional de l'ASEAN sur les déchets plastiques dans l’océan et les déclarations conjointes de l'ASEAN à la 15e réunion de la Convention de l'ONU sur la diversité biologique (COP 15) et la 26e Conférence des Parties des Nations unies sur le changement climatique (COP26). Par l’élaboration du plan d'action régional et l’adoption des déclarations conjointes, les pays membres de l'ASEAN feront preuve d'un esprit de cohésion pour travailler ensemble avec la communauté internationale et résoudre les problèmes environnementaux mondiaux, a-t-il souligné.

Lors de la réunion, des délégués des pays membres et le Secrétariat de l’ASEAN examinent ensemble des résultats de sept groupes de travail de l’ASEAN sur l'environnement côtier et marin, sur le changement climatique, sur les produits chimiques et les déchets, sur la conservation de la nature et la biodiversité, sur l'éducation environnementale, sur les villes écologiquement durables, et sur la gestion des ressources en eau.

Ils soumettront à la Réunion ministérielle de l'ASEAN sur l'environnement (AMME) des documents concernant le Plan d’action de l’ASEAN sur la lutte contre des déchets plastiques en mer, le projet de cadre stratégique et le Plan d’action sur la coopération ASEAN – Chine sur l’environnement, le dialogue ASEAN – République de Corée sur l’environnement et le changement climatique (2021), le dialogue ASEAN – Royaume-Uni (un forum ministérielle en marge de la COP 26), le projet sur le Plan stratégique de l’ASEAN sur l’environnement, la Déclaration commune de l’ASEAN sur le renforcement de la résilience à la sécheresse, etc.

A la fin de la réunion, la Malaisie a remis la présidence de l’ASOEN pour le prochain mandat au Myanmar.

En marge de cette réunion, auront lieu d’autres réunions connexes par vidéoconférences, dont le 14e Dialogue ASEAN – Japon sur la coopération dans l’environnement (ADJEC), la 17e réunion des hauts officiels de l'ASEAN+3 sur l’environnement et le 2e dialogue ASEAN – Union européenne sur l’environnement et le changement climatique. -VNA/VI