09/11/2017 08:36 GMT+7 Email Print Like 0

L’APEC appelé à rester prêt face à des changements majeurs

 Le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) qui se réunit en sommet au Vietnam cette semaine, est appelé à rester persévérant et prêt à répondre aux futurs changements majeurs.

L’APEC devrait garder sa force et s’apprêter à faire face à de grands changements éventuels dans les temps à venir, notamment devant les impacts des tendances protectionnistes et la vague de la quatrième révolution industrielle, a déclaré le Docteur Paul Evans, professeur à l’Institute of Asian Research à l’Université de la Colombie-Britannique du Canada.

L’un des problèmes majeurs actuels est l’avenir du système commercial international. Le fait que les Etats-Unis poursuivent leur politique «L’Amérique d’abord» pose les règles et le système commercial international devant de nombreux défis, a-t-il estimé.

Par conséquent, l’APEC devrait en premier lieu avoir un consensus dans l’application des règles, a-t-il indiqué à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) à l’occasion de la Semaine de haut rang de l’APEC dans la ville côtière de Dà Nang.

Ensuite, l’APEC devrait trouver un moyen pour faire face à la montée de la vague antimondialisation et anti libre-échange. Si cette vague n’est pas jugulée, elle rendra le processus de libre-échange en Asie-Pacifique plus difficile qu’auparavant, a-t-il expliqué.

Dans ce contexte, le Sommet des dirigeants économiques de l’APEC à Dà Nang revêt une signification importante, car le Vietnam est une partie aux négociations du Partenariat transpacifique (TPP), et en même temps, attache un intérêt particulier à la promotion des règles commerciales.

Le défi pour le Vietnam, cependant, est de savoir comment persuader les grands pays, notamment les États-Unis, de partager leurs points de vue lors des négociations de libre-échange et la connexion économique plus profonde, a-t-il estimé.

Selon le Docteur Paul Evans, pour ce faire, le Vietnam devrait profiter du Sommet des dirigeants économiques de l’APEC 2017, lieu où le président américain Donald Trump rencontrera d’autres dirigeants de l’APEC et premier événement international auquel participera le président chinois Xi Jinping après sa réélection comme secrétaire général du Parti communiste chinois.

Nous ne pouvons pas espérer changer aussitôt l’attitude des États-Unis par le biais de ces discussions, mais pouvons faire mieux comprendre à M. Trump les préoccupations d’autres dirigeants de la région et lui faire savoir qu’ils veulent que les États-Unis restent impliqués. C’est la plus grande chose que nous pouvons espérer, a-t-il encore indiqué.

Établi en 1989 pour améliorer la croissance économique et la prospérité pour la région et pour renforcer la communauté Asie-Pacifique, l’APEC compte 21 économies membres, lesquels représentent près de 60% du PIB mondial et environ 47% du commerce mondial.

Le Vietnam est devenu membre de l’APEC en 1998. Le pays a organisé avec succès l’APEC 2006, qui a adopté la Déclaration de Hanoï pour la mise en œuvre des objectifs de Bogor et améliorer la coopération au sein de l’APEC. – VNA/VI