28/07/2017 09:58 GMT+7 Email Print Like 0

L’agriculture intelligente, une solution au réchauffement

L’agriculture intelligente pourrait représenter une solution pour l’adaptation au phénomène du changement climatique, ont indiqué les experts à un séminaire de trois jours ouvert mercredi 26 juillet dans la province de Bac Liêu, dans le delta du Mékong.

Mais pour que les pratiques agricoles climato-intelligentes rapportent des bénéfices, des solutions innovantes pour éliminer les "goulots d’étranglement" dans la gestion, l’application des progrès techniques, la coopération et l’association dans la production et le commerce de produits agricoles sont nécessaires, ont-ils estimé.

En effet, de plus en plus de localités ont fait preuve d’initiatives communautaires dans la conservation de la diversité biologique et l’agriculture climato-intelligente, initiatives que les représentants des micro-projets du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) dans 15 provinces et villes vietnamiennes cherchent multiplier.

Dans le contexte des changements climatiques de plus en plus complexes et imprévisibles dans le delta du Mékong, le séminaire fournit un forum utile et efficace pour les scientifiques et gestionnaires de mener des discussions, de tirer les expériences et de chercher des solutions adéquates, a indiqué le FEM.

Le delta du Mékong contribue respectivement à hauteur de 41% et 70% de la valeur de la production agricole et des exportations aquatiques. Il produit aussi 90% des exportations nationales de riz et un cinquième de la production mondiale.

Selon le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, si le niveau de la mer augmente d’un mètre, 39% environ de la superficie du delta du Mékong sera sous les eaux. Environ 35% de la population, soit près de 6,3 millions de personnes, pourraient être affectées directement dans cette région. – VNA/VI