14/12/2021 19:14 GMT+7 Email Print Like 0

L'AAFV apprécie une intégration réussie du Vietnam dans la communauté internationale

M. Jean-Pierre Archambault, Secrétaire général de l'Association d'amitié franco-vietnamienne (AAFV).  Photo : VNA
Évaluant des efforts du Vietnam en matière d'intégration internationale et de développement de la diplomatie populaire, M. Jean-Pierre Archambault, Secrétaire général de l'Association d'amitié franco-vietnamienne (AAFV) a reconnu "une intégration réussie du Vietnam dans la communauté internationale".

D’après lui, il y a eu la période noire de la colonisation : pour une partie de la communauté internationale, le monde capitaliste, le Vietnam n'existait pas. Puis le Vietnam a remporté deux victoires historiques qui ont marqué l'histoire mondiale du XXe siècle. Deux victoires pour son indépendance nationale, sa réunification et sa liberté. En 1954 ce fut la victoire de Diên Biên Phu contre les colonialistes français. Puis la libération de Saïgon en 1975, victoire finale contre les agresseurs américains et leurs "fantoches" du Sud-Vietnam. Une intégration combien réussie avec les peuples du monde entier construite au cours d'années de lutes et de solidarité. Mais la guerre n'était pas finie, il y eut l'affrontement avec le Cambodge des Khmers Rouges et sa libération. Et l'embargo des États-Unis et des pays occidentaux durera jusqu'en 1994, 19 ans après 1975... De tout cela découlait une forte volonté politique du Vietnam d’intégrer pleinement la communauté internationale, volonté qui effectivement a réussi.

Pour M. Jean-Pierre Archambault, le résultat particulièrement significatif de ce point de vue, c’est lors de la 73e Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, que le Vietnam a été élu membre non permanent du Conseil de Sécurité-mandature 2020-2021 avec un nombre record de voix (192 sur 193). Cette élection à la quasi-unanimité a illustré le nouveau positionnement international du Vietnam et la confiance manifestée par la communauté internationale à l’égard de sa politique extérieure.

Dans un contexte marqué par de nouveaux défis en termes de paix, de sécurité et de développement, il est plus que jamais nécessaire de plaider pour le renforcement du multilatéralisme, la primauté du droit et la coopération internationale. Et d’intensifier les efforts communs en matière de prévention et règlement des conflits par voie de moyens pacifiques et dans le respect du droit international. L’élection du Vietnam y contribue.

Le Vietnam a signé des partenariats stratégiques avec une trentaine de pays dont la France et tous les membres du Conseil de Sécurité des Nations unies. Il est le seul pays dans ce cas. Il a également signé un traité de libre-échange avec l'Union européenne. Il joue un rôle actif dans l’ASEAN, étant l’une des économies les plus dynamiques de la région. Les Assises de la coopération décentralisée avec la France ont lieu tous les trois ans. Une entrée réussie avec brio dans les organismes internationaux même s’il est difficile de négocier avec les États-Unis, comme ce fut le cas pour intégrer l’OMC.

En ce qui concerne de la solidarité que l’AAFV a réservé au Vietnam, M. Jean-Pierre Archambault a qualifié d’"innombrables actions".

Créée en 1961, lorsque les États-Unis d'Amérique commençaient l'intensification de leur agression, l'AAFV n'a cessé de développer ses relations avec les associations vietnamiennes dans le cadre de ses innombrables actions de solidarité avec le peuple vietnamien : soutien au peuple vietnamien pendant la guerre américaine puis pendant l’embargo ; soutien matériel et politique avec les victimes de l’Agent Orange/dioxine, en particulier avec Trân Tô Nga dans le procès qu'elle a intenté contre les firmes chimiques américaines qui ont fourni le poison à l'armée des États-Unis pendant la Guerre du Vietnam ; solidarité des comités locaux de l'AAFV avec les populations pauvres, meilleure connaissance du Vietnam en France avec de nombreuses rencontres et la diffusion de notre revue Perspectives ; contribution  à une nouvelle dynamique de coopération entre nos deux pays mettant l'accent sur les relations économiques et culturelles, et la coopération médicale, point fort traditionnel des relations entre le Vietnam et la France.

Selon l'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toan Thang, ainsi que les politiques du Parti et de l'État en matière de diplomatie, la diplomatie populaire joue un rôle de ligne directrice pour les activités de l'ambassade.

Le mouvement patriotique des Vietnamiens d'outre-mer en France, fondé par le président Hô Chi Minh il y a plus de 100 ans, a été soutenu par l'ambassade, contribuant de manière significative à l’œuvre de la défense de la Patrie et de construction du pays, a-t-il déclaré.

Dans les temps à venir, l'ambassade rassemblera des ressources pour soutenir les associations d'amitié et de solidarité avec le Vietnam en France, considérant qu'il s'agit là de l'un des facteurs principaux et essentiels pour le maintien de l'amitié et du partenariat avec l'Hexagone, mobilisant ainsi plus de ressources pour soutenir le développement socio-économique et la mise en œuvre des objectifs diplomatiques du pays, a déclaré l'ambassadeur du Vietnam.- VNA/VI