10/11/2017 10:36 GMT+7 Email Print Like 0

La visite d’Etat de Donald Trump ouvrira de nouvelles opportunités de coopération bilatérale

Le président américain Donald Trump effectuera les 11 et 12 novembre une visite d’Etat au Vietnam, sur invitation de son homologue vietnamien Tran Dai Quang.
Il s’agit de la première visite au Vietnam du président Donald Trump. De plus, elle intervient au cours de la première année de son mandat, ce qui témoigne de sa prise en considération des relations avec le Vietnam, ce pour créer la base afin de promouvoir les relations Vietnam - États-Unis dans les temps à venir.
Par ailleurs, cette visite montre que le Vietnam persiste à réaliser sa politique extérieure indépendante, autonome, de diversification, de multilatéralisation, et à être actif dans l’intégration internationale, en prenant en considération la promotion des relations avec les États-Unis sur la base du respect de l’institution politique, de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de chaque pays, pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde.
La visite d’État au Vietnam du président américain Donald Trump se déroule dans le contexte où le partenariat intégral Vietnam - États-Unis continue de se développer activement, notamment après la visite officielle aux États-Unis du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (du 29 au 31 mai 2017). Les deux parties continuent à maintenir les échanges de délégations de tous les niveaux et à mettre en oeuvre efficacement les résultats et accords conclus lors de la visite du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.
Ces derniers temps, les relations entre le Vietnam et les États-Unis ont obtenu des résultats encourageants en tous domaines, notamment depuis l’établissement de leur partenariat intégral en juillet 2013. Ces relations ont également enregistré des avancées dans les cadres bilatéral et multilatéral, sur la base du respect de l’intégrité territoriale, du régime politique et de la voie de développement de chacun, pour l’intérêt des deux pays, contribuant à maintenir la paix, la stabilité et la coopération au développement de la région.
Les deux parties ont maintenu les échanges de délégations de divers échelons. La partie américaine a envoyé plusieurs délégations au Vietnam : le président Barack Obama (mai 2016), le secrétaire d’État John Kerry (janvier 2017), le secrétaire de la Défense Ashton Carter (juin 2015)…, celle du Vietnam : le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong (juillet 2015), le président de l’Assemblée nationale Nguyen Sinh Hung (septembre 2015), le président de la République Truong Tan Sang ayant participé à l’Assemblée générale de l’ONU (septembre 2015), le Premier ministre Nguyen Tan Dung dans le cadre du Sommet spécial ASEAN - États-Unis (février 2016)…
Après la prise de fonctions du président Donald Trump, les deux parties continuent à maintenir les activités d’échanges et de contacts. Du 19 au 22 avril 2017, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a effectué une visite officielle aux États-Unis. Du 29 au 31 mai 2017, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc y a aussi effectué une visite officielle, sur invitation du président Donald Trump qui a annoncé, à cette occasion, sa visite d’État au Vietnam et sa participation au Sommet de l’APEC en novembre 2017 à Da Nang (Centre Vietnam).
Les relations parlementaires entre les deux pays se développent activement. Récemment, le Vietnam a accueilli les délégations du président de la Commission des forces armées du Sénat américain John McCain et du président de la Commission des forces armées de la Chambre des représentants américaine Thornberry.
Plusieurs opportunités de coopération sont ouvertes dans les relations Vietnam - États-Unis. Les relations politiques et diplomatiques, économiques et commerciales s’intensifient de plus en plus. La coopération bilatérale dans les sciences et les technologies, la défense et la sécurité, l’éducation, les échanges entre habitants, le règlement des conséquences laissées par la guerre, ainsi que dans les questions régionales et internationales d’intérêt commun se renforce au fil des jours.
Depuis 2005, les États-Unis sont devenus un des premiers partenaires commerciaux du Vietnam, avec une hausse continue de 20% par an du commerce bilatéral, lequel s'est chiffré à 53 milliards de dollars en 2016. Les produits vietnamiens exportés aux États-Unis sont, pour l’essentiel, les articles textiles et d’habillement, les sandales et chaussures, les ordinateurs, les produits aquatiques, les produits agricoles, les produits en bois, les produits électroniques. Tandis que le Vietnam se classe à 16e place dans la liste des partenaires commerciaux des États-Unis.
En novembre 2016, les États-Unis figuraient au 8e rang des 112 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 815 projets cumulant un capital total de 10,07 milliards de dollars, et au 9e rang des 68 pays et territoires recevant l’investissement vietnamien, avec 147 projets d’un capital de 571,38 millions de dollars.
La coopération dans la sécurité et la défense est maintenue dans le cadre du mémorandum sur la coopération en matière de défense Vietnam - États-Unis 2011 et de la Déclaration sur la vision commune sur la coopération dans la défense Vietnam - États-Unis 2015. Les États-Unis ont déclaré la levée totale de l’embargo sur les ventes d’armes pour le Vietnam.
Les deux parties ont signé la Déclaration sur la coopération dans les sciences et les technologies (mars 2015). La coopération bilatérale dans l’éducation, le tourisme et les échange entre les deux peuples est en bonne voie de développement. En novembre 2016, plus de 31.000 étudiants et stagiaires vietnamiens ont suivi un cursus aux États-Unis. Les deux parties mettent en œuvre activement le projet de l’Université Fulbright au Vietnam. En 2016 toujours, plus de 550.000 touristes américains se sont rendus dans le pays, soit une hausse de 12,8% en un an.
La partie américaine continue à s’intéresser à la coopération dans la santé, l’environnement, ainsi que dans le domaine humanitaire. Lors de la visite du président Barack Obama (en mai 2016), les deux parties ont publié la Déclaration commune sur le partenariat Vietnam - États-Unis sur les changements climatiques et la lutte contre le commerce illicite des espèces animales et végétales sauvages. Aux termes de ce document, la partie américaine accordera 60 millions de dollars pendant cinq ans dans la résilience aux changements climatiques et 10 millions de dollars pendant le même laps de temps dans la prévention et la lutte contre la contrebande des espèces sauvages.
Les deux parties intensifient leur collaboration sur les forums régionaux dont l’APEC, le Forum régional de l’ASEAN (ARF), la Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN élargie (ADMM +)…, ainsi que dans les questions régionales d’intérêt commun dont la sécurité et la sûreté de la navigation, la consolidation de la solidarité de l’ASEAN, l’élévation du rôle central de cette entité régionale, la mise en œuvre du partenariat stratégique États-Unis - ASEAN, comme dans les problèmes internationaux tels que la lutte anti-terrorisme, la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive, la résilience aux changements climatiques, la sécurité alimentaire, l’énergie et les ressources en eau, la lutte contre la criminalité transnationale…
Les deux parties continuent à dialoguer de façon franche et constructive des questions en suspens pour que celles-ci n'aient pas d'influences néfastes sur d’autres domaines de coopération bilatérale. -VNA/VI