04/07/2017 09:07 GMT+7 Email Print Like 0

La Thaïlande ajourne sa loi relative à l’emploi des travailleurs migrants

La Thaïlande a annoncé le 1er juillet retarder jusqu’à nouvel ordre sa nouvelle loi relative à l’emploi des travailleurs migrants, alors qu’un nombre croissants de travailleurs étrangers ont quitté le royaume pour des pays voisins dans l’espoir de mieux gagner leur vie.

Le gouvernement thaïlandais a décidé d’ajourner pendant 120 jours l’application de plusieurs dispositions de cette loi, le temps pour les travailleurs migrants et les employeurs qui les recrutent de rechercher des solutions adéquates à la nouvelle donne.

Pendant ce délai, les organes compétents ne procèderont pas à aucune arrestation, ni à aucune campagne de traque des travailleurs étrangers en situation irrégulière, excepté ceux impliqué dans le trafic d’êtres humains, selon le vice-Premier ministre thaïlandais Wissanu Krea-ngam.

La nouvelle loi relative à l’emploi des travailleurs migrants prévoit des mesures de sanction sévères à l’égard des travailleurs migrants en situation irrégulière, des employeurs qui les recrutent et des cabinets intermédiaires.

Elle impose à tout étranger qui travaille dans le royaume d’être muni d’un permis. Le permis de travail ne peut pas être délivré à des étrangers pour les emplois du secteur public tout comme pour certains emplois du secteur privé, de plein droit réservés aux Thaïlandais. – VNA/VI