04/12/2018 14:50 GMT+7 Email Print Like 0

La statue de Lénine à Hanoï, l’une des dernières d’Asie

 Depuis que Leningrad est redevenue Saint-Pétersbourg, les statues du révolutionnaire bolchevik Vladimir Lénine ont peu à peu disparu. Il en reste une seule au Vietnam. Elle surplombe le parc Lénine, rue Diên Biên Phu à Hanoï.

Le Lénine de bronze culmine aujourd’hui au centre du parc éponyme, proche du mausolée du Président Hô Chi Minh. Il s’y tient fier, une main dans la poche, une posture de commandant. Chaque 22 avril, en célébration de son anniversaire, il est couvert de fleurs par des délégations des autorités vietnamiennes.

Adjacente au musée d’histoire militaire du Vietnam, la statue de Lénine honore le support apporté  par l’URSS aux mouvements révolutionnaires à travers le monde et au Vietnam en particulier. L’Article 4 de la Constitution du Vietnam marque l’influence de la pensée léniniste dans la politique du pays: "Le Parti communiste du Vietnam, détachement d'avant-garde de la classe ouvrière, représentant fidèle des intérêts de la classe ouvrière, du peuple travailleur et de toute la nation, adepte du marxisme-léninisme et de la pensée de Hô Chi Minh, est la force dirigeante de l'État et de la société".

Sur le continent asiatique, on trouve encore des statues semblables en Inde et dans les ex républiques socialistes soviétiques. Au Vietnam, dans la zone historique de Pac Bo (district de Hà Quang, province de Cao Bang, au Nord), un ruisseau porte aussi le nom de Lénine. Il se situe au pied du mont Karl Marx. C’est là qu’en 1941 Hô Chi Minh s’est abrité pour amorcer la longue entreprise qui conduirait vers l’indépendance de la nation. -CVN/VNA/VI