25/04/2021 11:48 GMT+7 Email Print Like 0

La réunion des dirigeants de l'ASEAN publie la Déclaration présidentielle

Les dirigeants de l'ASEAN se sont engagés à soutenir la réalisation en temps opportun des Objectifs économiques prioritaires (PED) du président de l'ASEAN 2021, dans le cadre de la Communauté économique de l'ASEAN, avec une stratégie de relance, de numérisation et de durabilité, selon la Déclaration présidentielle, publiée le 24 avril à l’issue de la réunion des dirigeants de l'ASEAN, tenue en Indonésie.

Ils ont aussi apprécié les efforts continus pour renforcer la Communauté socioculturelle de l'ASEAN et les agendas du bloc en matière d’édification de la communauté pour garantir que l'ASEAN est coordonnée, restaurée et mieux préparée pour l'avenir.

En ce qui concerne la pandémie de COVID-19, les dirigeants de l'ASEAN ont réitéré leur engagement à réaliser à temps le plan de mise en œuvre du Cadre de redressement global de l'ASEAN et se sont félicités de la décision d'utiliser plus tôt que possible le Fonds de l'ASEAN pour répondre au COVID-19.

L'ASEAN s’est convenue d'accélérer l'achèvement de l'Accord-cadre sur le Corridor touristique de l'ASEAN (ATCAF), de mettre en place rapidement une Réserve régionale de matériel médical pour les urgences de santé publique et la création rapide du Centre de l'ASEAN pour les urgences et les maladies émergentes.

La déclaration mentionne également la situation au Myanmar, avec une "profonde préoccupation" face aux informations faisant état du nombre de morts et de l'escalade de la violence. Soulignant que la stabilité politique dans les États membres est essentielle à l’édification d'une communauté de l'ASEAN pacifique, stable et prospère, les dirigeants de l'ASEAN ont reconnu le rôle actif et constructif du bloc régional dans la recherche d’une solution pacifique pour les intérêts du peuple du Myanmar.

Les dirigeants de l'ASEAN sont parvenus à un consensus en cinq points sur la situation au Myanmar, exigeant l'arrêt immédiat de la violence et la retenue de toutes les parties, et un dialogue constructif entre tous. Ils se sont accordés pour nommer un envoyé spécial du Président de l'ASEAN comme une médiation du dialogue et pour fournir une assistance humanitaire au peuple du Myanmar. L'ASEAN a également souligné l'importance des efforts incessants du Myanmar pour résoudre la situation dans l'État de Rakhine.

En ce qui concerne les relations extérieures, les dirigeants de l'ASEAN ont convenu de charger les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN d'organiser prochainement des réunions pour améliorer les relations avec la Chine et les États-Unis ; d’adhérer le Royaume-Uni en tant que partenaire de dialogue de l'ASEAN lors de la 54e réunion ministérielle de l'ASEAN. - VNA/VI