25/09/2018 11:10 GMT+7 Email Print Like 0

La Résolution No33 du BP contribue à stimuler le développement de Da Nang

Autrefois petite ville à l'économie peu développée, la ville de Da Nang au Centre a fait des percées pour devenir l’une des villes les plus agréables à vivre du Vietnam, après 15 ans de mise en œuvre de la Résolution du Bureau Politique sur l’édification et le développement de la ville (Résolution No33).

Le secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam de la ville de Da Nang, Truong Quang Nghia, a rappelé que peu après la promulgation de la résolution, les autorités de la ville avaient publié des documents détaillés et élaboré des plans d’action précis pour la mettre en œuvre.

Ces 15 dernières années, la ville a connu un développement socio-économique intégral et obtenu de nombreuses réalisations importantes, a-t-il noté.

Le produit intérieur brut régional (GRDP) a augmenté d'environ 10% par an entre 2013 et 2018. Le GRDP est estimé en 2018 à 63,96 milliards de dongs (2,8 milliards de dollars), soit 4,2 fois plus qu'en 2003. Le Produit intérieur brut par habitant cette année  devrait atteindre 82,8 millions de dongs (3.677 de dollars), soit le septuple de celui  de 2003 et 1,45 fois que la moyenne nationale.

Outre le développement économique, la ville de Da Nang a également veillé à assurer la sécurité sociale. La ville compte maintenant plus de 5.400 lits d’hôpitaux, soit 79,17 lits pour 10.000 personnes et 17,4 médecins pour 10.000 personnes. Environ 96,5% de la population est couverte par l’assurance maladie, soit  2,9 fois plus qu'en 2003. La ville portuaire du Centre vise l'objectif d'une ville sans familles démunies.

De nombreux ouvrages modernes et d’envergure ont été construits. Les infrastructures ont été bien améliorées, l’espace urbain a été élargi par trois. De grands investissements ont été injectés dans les  technologies de l’information et de la communication, l’électricité, l’eau courante, l’éclairage, les espaces verts, le traitement des déchets…, contribuant à créer un nouveau visage à la ville.

La plus grande ville du Centre est également un exemple en développement du tourisme ces deux dernières décennies, selon le président adjoint de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, Ha Van Sieu. Il a déclaré que le tourisme de la ville avait battu de nombreux records avec un nombre croissant de touristes nationaux et étrangers, ainsi que la diversification des services et produits. Ce secteur a grandement contribué à la restructuration économique, à l'attraction des investissements, à la création d'emplois et à la préservation et à la promotion des valeurs culturelles traditionnelles.

Lors d’une séance de travail avec les autorités municipales en août dernier, Nguyen Van Binh, membre du Bureau Politique et président de la Commission de l’économie du Parti communiste du Vietnam, a déclaré qu'en 15 dernières années de mise en œuvre de la Résolution No33, Da Nang avait obtenu de nombreux succès remarquables, notamment un développement socio-économique intégral et l’intégration internationale efficiente.

Dans le futur, la ville de Da Nang continuera d’accélérer le développement socio-économique et la restructuration de son économie. Le développement économique reposera sur les trois piliers que sont les services, l’industrie de hautes technologies et l’économie maritime.

Avec ses propres efforts, le soutien des organismes centraux et l’accord du peuple, Da Nang s'efforcera de devenir d'ici 2030 une ville écologique et intelligente dotée d'infrastructures techniques modernes. Elle cherchera également à devenir une ville portuaire dynamique, un grand centre de transport, un centre commercial, financier, industriel, technologique, d’éducation et de formation et de santé important de la région du Centre et du Tay Nguyen, tout en jouant un rôle majeur pour assurer la sécurité et la défense et protéger fermement la souveraineté maritime nationale. –VNA/VI