27/04/2019 14:59 GMT+7 Email Print Like 0

La Rencontre Nghe An - Japon promeut la coopération bilatérale

Une conférence intitulée "Rencontre Nghe An - Japon: coopération et développement" a eu lieu le 26 avril dans la province de Nghe An (Centre), en présence du vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue et de l’ambassadeur japonais au Vietnam, Umeda Kunio.

S'exprimant à l'ouverture de la conférence, le président du Comité populaire provincial, Thai Thanh Quy, a déclaré qu’au cours de ces dernières décennies, Nghe An était toujours l'un des partenaires bénéficiant de nombreux prêts préférentiels du Japon. La province recense  44 projets financés par le Japon, totalisant un capital enregistré de près de 5.100 milliards de dongs.

En ce qui concerne les investissements directs étrangers, Nghe An compte actuellement 7 projets  japonais représentant un capital total de 72,19 millions de dollars dispersés dans l’exploitation du calcaire, l’alimentation, l’habillement...

Lors de cette conférence, Nghe An a appelé les entreprises japonaises à investir dans les secteurs du tourisme, de l'industrie, de l'agriculture, du commerce, des services, de l'éducation et de la formation, de la santé.

L’ambassadeur du Japon au Vietnam, Umeda Kunio, a déclaré que dans le temps à venir, le Japon soutiendrait et investirait à Nghe An dans deux domaines clés que sont le développement du tourisme et l'éducation et la formation. Le diplomate japonais a également espéré que Nghe An créera les conditions les plus favorables pour promouvoir la coopération des deux parties.

Vuong Dinh Hue a estimé que cette conférence permettait aux investisseurs japonais de mieux comprendre la province de Nghe An afin de promouvoir leurs investissements dans cette localité. Il a demandé à la province de continuer à améliorer fortement l’environnement de l’investissement, à simplifier les procédures administratives, à prendre des politiques préférentielles, à restructurer son économie.

Du côté des entreprises, il est nécessaire d'innover plus activement, de renforcer des connexions afin de mieux répondre aux exigences et aux attentes des partenaires et des investisseurs japonais, a-t-il ajouté.

Le vice-Premier ministre a également suggéré d'organiser tous les deux ans la rencontre du genre pour  résoudre rapidement les questions qui se posent dans les relations de coopération entre les deux parties, et de promouvoir le développement des relations diplomatiques. -VNA/VI