20/12/2017 08:05 GMT+7 Email Print Like 0

La province de Long An engagée à favoriser les investisseurs

La province de Long An, située dans le delta du Mékong et à quelque 50 km de Hô Chi Minh-Ville, est réputée depuis longtemps pour l’abondance de ses produits agricoles.
À Long An est cultivée notamment une variété de riz parfumé haut de gamme à forte valeur ajoutée pour les exportations du pays. Le riz parfumé Cho Dào est une appellation réputée de la commune de My Lê, district de Cân Duoc. Ce riz est considéré comme unique de par son parfum naturel que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le pays. Son odeur reste sur les grains pendant plusieurs mois et ce, sans aucune technique de préservation.

Outre le riz, Long An est une terre particulièrement propice à la culture des pastèques à Long Tri, des cacahuètes à Duc Hoa et des cannes à sucre à Thu Thua. Quelque 60% du PIB de la province sont générés par l’économie agricole, le reste l’étant par l’industrie, à commencer par le textile-habillement, l’agroalimentaire et la construction.

En 2011, Long An a été classée troisième des 63 villes et provinces du pays en matière d’indice de compétitivité provinciale du Vietnam. Afin de poursuivre sa croissance économique, elle vise un taux de croissance économique annuel de 13% pour la période 2012-2020 et de 12,5% pour la période 2020-2030.

Lors d’un dialogue avec les entreprises domestiques et étrangères implantées dans la localité, tenu le 15 décembre à Long An, Nguyên Van Duoc, vice-président du Comité populaire provincial, a déclaré que les dirigeants locaux souhaitaient que les représentants des entreprises partagent leurs difficultés dans le processus d’investissement, de production et d’affaires, ce pour renforcer le lien entre les investisseurs et les autorités locales. Le but de la manœuvre est d’ouvrir des opportunités pour le développement de la coopération de manière transparente, équitable, efficace et à long terme.
En ce qui concerne le développement socio-économique en 2017 de la province, Nguyên Van Duoc a estimé que la plupart des objectifs avaient été accomplis et ont même dépassé le plan fixé. Le niveau de vie des habitants s’est amélioré, la défense et la sécurité ont été assurées. Le produit intérieur brut local en 2017 est estimé à 70.319 milliards de dôngs et le taux de croissance a atteint 9,53%. Ces résultats sont en grande partie à mettre au crédit de la communauté des entreprises en activité dans la province.

Lors du dialogue, les représentants des entreprises ont affirmé que les politiques et les mécanismes ouverts en matière d’investissement ainsi que les efforts de simplification des procédures administratives de la province les avaient aidés à faciliter leurs affaires. Cependant, les entreprises restent confrontées à des difficultés dont la pollution et les embouteillages, la dégradation des infrastructures et les inondations durant le phénomène de vives-eaux (provoqué par des coefficients de marée très importants qui font monter le niveau des eaux des fleuves par reflux, ndlr).

En réponse, les autorités des services compétents ont promis de mettre en œuvre des mesures plus efficaces dans l’avenir et demandé aux entreprises de faire part des obstacles éventuels au Service provincial du plan et de l’investissement pour qu’il puisse traiter ces problèmes au cas par cas.

Enfin, le vice-président du Comité populaire de la province a souligné que les obstacles des entreprises seraient levés dans les meilleurs délais au niveau provincial et que Long An créerait de meilleures conditions aux entreprises pour que ces dernières optimisent leurs activités commerciales. -CVN/VNA/VI