05/05/2018 11:52 GMT+7 Email Print Like 0

La présidente de l’AN rencontre des électeurs de la ville de Can Tho

Nguyen Thi Kim Ngan, présidente de l'Assemblée nationale, a rencontré le 4 mai des électeurs du quartier d'An Binh, district de Ninh Kieu, ville de Can Tho (delta du Mékong). 


Les électeurs ont été informés de l'ordre du jour prévu de la 5ème session de la 14ème législature de l’AN et d'un rapport sur les activités des députés de Can Tho depuis la fin de la 4ème session. 

La dirigeante de l’AN a entendu les commentaires et les questions de sept électeurs locaux, et a exprimé son accord avec les réponses données par le président du comité populaire municipal Vo Thanh Thong concernant les questions sur les affaires socio-économiques de la ville. 

Concernant un commentaire sur le renouvellement des manuels par Cao Van Tu, un résident local, Nguyen Thi Kim Ngan a indiqué que l'AN avait organisé une séance de questions et réponses pour le ministre de l'Education et de la Formation. 

Après des années de réformes, l'Etat poursuit maintenant une politique qui considère l'éducation et la science-technologie comme une politique nationale de premier ordre et qui donne la priorité aux investissements dans ce domaine, a-t-elle ajouté. 

Répondant aux inquiétudes concernant la violence à l'école et les interactions négatives entre enseignants, élèves et enseignants, la dirigeante de l’AN a rappelé un certain nombre d'histoires pertinentes qui ne sont pas conformes aux lois et à l'éthique traditionnelle du Vietnam, en demandant d’éduquer les jeunes générations. 

Elle était d'accord avec une proposition sur l'augmentation des visites dans les localités par les fonctionnaires, en disant que c'est aussi une activité prioritaire par le Parti. Elle a déclaré que la rencontre des électeurs est l'un des emplois des députés de l’AN pour mieux comprendre les conditions de vie et les aspirations des populations locales, conseillant ainsi au Parti et à l'Etat de publier des réglementations et des politiques appropriées. 

Répondant à une question sur le retrait des actifs corrompus, Mme Ngan a déclaré que l'AN révise la loi anti-corruption afin que des sanctions soient imposées justement aux personnes pour les violations de droits et que les biens perdus soient récupérés. 

À cette occasion, elle a révélé que l'AN est en train d'achever un cadre juridique, en vertu duquel les responsables des violations porteront la responsabilité de leurs actes répréhensibles, même après avoir quitté leur poste ou pris leur retraite. 

Elle a informé les électeurs sur les punitions pour les implications dans la fabrication et le commerce de fausses marchandises; l'édification de la loi dans le contexte de l'intégration mondiale; et la responsabilité de l'AN dans la supervision de l'application de la loi sur la protection de l'environnement. 

Elle a également mentionné la conclusion du Politburo visant à faire de Can Tho une ville intelligente et moderne pour stimuler la croissance dans la région du delta du Mékong. -VNA/vi