24/08/2019 14:36 GMT+7 Email Print Like 0

La plate-forme DK1 affirme la souveraineté nationale

Trente ans depuis son installation en juillet 1989, le réseau des plates-formes DK1 reste fermement implanté en Mer Orientale. Un fort témoignage de la volonté inébranlable des soldats de défendre la souveraineté maritime de la Patrie.

"DK" est l’abréviation vietnamienne de "Dich vu - Khoa hoc - Ky thuât" (Services - Sciences - Techniques en français). Il s’agit des plus importantes plates-formes situées loin du continent. Ce complexe abrite les cadres et soldats du bataillon qui appartient à la Brigade navale 171.

Dans l’esprit de ceux qui ont contribué à la création des plates-formes, DK1 conserve un rôle essentiel dans le développement de l’économie maritime du pays et l’affirmation de la souveraineté nationale.

Le colonel Nguyen Quy, âgé de 87 ans, garde toujours en mémoire le moment, il y a 30 ans, où il fut parmi les premières personnes à participer à la construction de plates-formes DK1 en Mer Orientale. La première a été construite en 1989 sur le plateau continental au Sud du pays en tant que groupe de stations de services économiques, scientifiques et techniques du Vietnam en Mer Orientale.
Photo: VNA

"La première personne à qui je pense en parlant de la plate-forme DK 1 est l'amiral Giap Van Cuong, commandant en chef de la Marine vietnamienne. C’était lui qui avait recommandé au Bureau Politique et à la Commission militaire centrale de construire les plates-formes sur les récifs et les îlots afin d'affirmer la souveraineté nationale. Parmi ces plates-formes, le récif de Tu Chinh, d’une superficie de 700 km², occupe une position stratégique car il est situé à proximité de gisements de pétrole du Vietnam", a dit le colonel Nguyen Quy, ancien chef du département d'ingénierie, haut commandement du sapeur.

À ce jour, 19 plates-formes DK1 ont été installées sur le plateau continental vietnamien. Nombre d’entre elles ont été améliorées et étendues pour améliorer la vie des soldats.

Selon le colonel Nguyen Ba Hieu, ancien chef du conseil de gestion du projet DK1 pour la période 2005-2016, les plates-formes DK1 sont des stations de services économiques, scientifiques et technologiques, et non des bases militaires. Elles servent également de repère de souveraineté nationale en mer.

Le général Hoang Kien, ancien commandant en chef du sapeur, a estimé: "Le Vietnam est le seul pays au monde à construire des stations de forage sur des récifs coralliens. La plate-forme constitue un complexe de structures de gros tuyaux en acier qui s'enracinent profondément dans les récifs coralliens. C’est aussi un espace de vie pour les soldats qui gardent la plate-forme".

Ces trois dernières décennies, la plate-forme DK1 a toujours été une ceinture d'airain, contribuant non seulement au développement d'activités économiques marines, mais également à la protection de la souveraineté nationale sur la mer et les îles. -VNA/VI