03/09/2021 10:38 GMT+7 Email Print Like 0

La place Ba Dinh, un site chargé d’histoire incontournable

 

Hanoi, la capitale politique, économique et culturelle du Vietnam, abrite un grand nombre de sites et monuments. À l’occasion de la Fête nationale, le 2 septembre, nous vous présentons la place Ba Dinh, un lieu hautement symbolique de l’Histoire vietnamienne. C’est ici en effet qu’il y a 76 ans, le Président Hô Chi Minh a proclamé l’indépendance, donnant ainsi naissance à la République démocratique du Vietnam, l’actuelle République socialiste du Vietnam.

Au début du 20e siècle, la place ne s’appelait pas encore Ba Dình, et n’avait pas non plus le charme qu’on lui connaît aujourd’hui. À l’origine, c’était un immense terrain situé à côté du Palais du Gouverneur du Tonkin sur lequel les Français avaient construit un rond-point en hommage au missionnaire Paul-François Puginier.

Après le succès de la Révolution d’Août 1945, le lieu a été rebaptisé Ba Dinh. Ce nom est inspiré de l’insurrection menée à la fin du 19e siècle par Dinh Công Trang et qui a commencé à Ba Dinh dans la province de Thanh Hoá. La place Ba Dình a alors été retenue parmi des dizaines de lieux potentiels pouvant accueillir la cérémonie d’indépendance en 1945.

À 14 heures, Hô Chi Minh, en tant que président du gouvernement provisoire, est monté sur une haute tribune décorée avec du tissu et des slogans. Sous le drapeau rouge à étoile jaune et le soleil automnal, il a lu d’un ton solennel la Déclaration d’indépendance devant des centaines de milliers de compatriotes. Pour les jeunes nés en temps de paix, la journée du 2 septembre 1945 est avant tout le récit que leur en ont fait leurs parents ou leurs grands-parents. 

«De leur vivant, mes grands-parents m’amenaient souvent sur la place Ba Dinh et me racontaient leurs souvenirs de résistance anti-française et le meeting d’indépendance du 2 septembre 1945. Je n’oublierai jamais ces histoires et aujourd’hui, je les raconte à mes enfants», dit Nguyên Duc Khuong, un habitant de l’arrondissement de Ba Dinh, à Hanoi.

Depuis cette date hautement historique, la place Ba Dinh est réservée aux meetings nationaux majeurs, aux parades militaires et aux cérémonies d’accueil en l’honneur des plus hauts dirigeants internationaux. Plus tard, la salle de conférence de l’Assemblée nationale (l’actuelle salle de conférence de Ba Dinh), et le Mémorial des Héros morts pour la Patrie ont été bâtis en face de la place.

La place Ba Dinh, un site charge d’histoire incontournable hinh anh 2La place Ba Dinh d'aujourd'hui. Photo : nhandan.vn/VOV

Le 2 septembre 1969, le Président Hô Chi Minh est décédé. Le Parti et l’État ont décidé d’organiser sur la place Ba Dinh une cérémonie commémorative à la mémoire de notre grand et cher dirigeant, puis d’y installer son mausolée. En 1990, à l’occasion du centenaire de la naissance du Président Hô Chi Minh, le musée portant son nom a été inauguré. En 2015, un autre bâtiment important qui est le nouveau siège de l'Assemblée nationale vietnamienne a vu le jour juste en face du mausolée.

Depuis deux décennies, la levée et la descente du drapeau national ont lieu à 6h et à 18h tous les jours sur cette place qui est la plus grande de Hanoï et du Vietnam. La cérémonie est effectuée par 34 soldats symbolisant les 34 premiers membres de la Brigade de Propagande armée, qui deviendra plus tard la victorieuse Armée populaire vietnamienne. Au milieu de la place est érigée une tour à drapeau de 29 mètres. Le drapeau national est hissé en même temps que retentit l’hymne national.  

«Je suis venue pour la première fois à Hanoi quand j’avais 10 ans pour visiter la place Ba Dinh et rendre hommage au Président Hô Chi Minh dans son mausolée. Maintenant, je viens plus souvent à Hanoi pour mon travail. J’ai l’habitude de me réveiller très tôt pour faire une promenade vers la place Ba Dinh et assister à la levée du drapeau national. Je ressens beaucoup de fierté et je suis très émue», raconte Huong Giang, qui vient de Hô Chi Minh-ville.

Témoin de moments très importants de l’Histoire nationale, ce site incontournable continue aujourd’hui d’observer les changements de Hanoi et du pays. - VOV/VNA/VI