26/01/2019 15:03 GMT+7 Email Print Like 0

La maison communale de Thuong Cung

 Le petit village de Thuong Cung est situé à une quinzaine de kilomètres au sud de Hanoï. Sa maison communale, construite entièrement en bois, il y a 400 ans, est un petit joyau. Elle fait la fierté des habitants du district de Thuong Tin.

Nichée au bord de la rivière Nhuê, la maison communale a été construite au début du 17e siècle, sous la dynastie des Lê postérieurs. Elle abrite un patrimoine sculptural immuable depuis quatre siècles.

Le sanctuaire principal, constitué de trois travées et de deux appentis, se distingue par une toiture à quatre pans recourbés à chaque extrémité. Celle-ci repose sur un système de colonnes de bois solide, fortifiées par des pieds incrustés de pierre bleue et ornées des motifs sophistiqués en forme de dragon, de phénix, de fleurs et  de figures humaines.

Pham Van Nhàng, le gardien de la maison communale, explique: «Construite en 1637, cette maison communale a été restaurée plusieurs fois. La dernière restauration date de 2004. Il a conservé son architecture initiale et abrite des reliques précieuses, notamment trois épées anciennes, deux géants flamants, un ensemble de huit armes sacrées, deux dragons tournés vers la lune et beaucoup d’ordonnances royales».

Cette maison communale rend hommage à trois généraux militaires originaires du village Thuong Cung. Après avoir aidé le roi à chasser les envahisseurs et alors qu’ils se dirigeaient vers la capitale Thang Long (Hanoi de nos jours), les généraux se sont arrêtés dans leur village natal pour revoir leurs familles. Considérés par les villageois comme des génies, ces derniers ont décidé de leur faire le culte à la maison communale, explique Duong Thi Huy, une villageoise âgée.

Les trois généraux avaient été enrôlées dans la guerre contre les Chams qu’ils ont victorieusement remportée. De nombreuses batailles ont eu lieu dans la province de Nghê An. C’est pour commémorer leur victoire  et leur courage que quelque 72 temples leur ont été dédiés sur leur passage, de Thuong Cung jusqu’à Nghê An.

La fête de la maison communale de Thuong Cung, organisée le huitième mois lunaire, est l’occasion pour les villageois de rendre hommage aux trois génies. Madame Huy précise: «Sous l’égide d’un maître de rituels, les cérémonies commencent le onzième jour du huitième mois. Les villageois se présentent à la maison communale munis de leurs offrandes dédiées aux trois génies. Le lendemain, c’est le jour du festin, des jeux folkloriques et des spectacles populaires».

Dans le petit village de Thuong Cung, la plupart des habitants sont menuisiers depuis trois ou quatre générations.  C’est donc tout naturellement eux qui ont prêté main forte à la rénovation de la maison communale, emblème de toute la population et vestige national depuis 1991. -VOV/VNA/VI