08/01/2018 09:46 GMT+7 Email Print Like 0

La maison communale de Dông Lac

 Située au cœur du Vieux quartier de Hanoï, la maison commune de Dông Lac abrite depuis le début de l’année en son sein un espace dédié à la culture vietnamienne traditionnelle et à son expression contemporaine. C’est le lieu de rendez-vous des intellectuels, des artistes et des amoureux du Vietnam. 

Il y a quelques semaines, en octobre 2017, le centre Hanoia, installé dans le cadre exceptionnel de la maison communale de Dông Lac, 38 rue Hàng Dào, a accueilli, le temps d’un concert très confidentiel, le musicien Quôc Trung. 

La société Tam Son est chargée d’organiser les programmes culturels au sein de la maison commune. Chaque deuxième vendredi du mois, elle propose une rencontre avec un artiste, un musicien ou un penseur pour expliquer sa démarche, son parcours ou échanger sur une question culturelle. Ce moment de partage privilégié est particulièrement apprécié du public. 

Nguyên Thanh Binh, responsable de la sociéte Tam explique : "Nous souhaitons présenter l’art, la culture et le patrimoine vietnamien au plus grand nombre. Pour parler de la fête du Têt, par exemple, nous avons choisi d’expliquer au public les particularités de l’autel des ancêtres et la manière d’organiser les offrandes. Nous organisons aussi des débats sur des sujets sociaux ou culturels. En octobre, nous avons parlé de la musique; en novembre, nous proposerons une rencontre sur le patrimoine. Nous préparons aussi une exposition sur les anciennes maisons communes du vieux quartier de Hanoï".  

Selon les archives, la maison commune de Dông Lac aurait été construite au 18ème siècle. Elle était alors dédiée à trois génies de la capitale : Cao Son (le génie de la région Sud), Linh Lang (pour l’Ouest) et Bach Ma (pour l’Est). Au 19ème siècle, elle était un lieu de vente très réputé de cache-poitrine en soie.  

Le rez-de-chaussée de la maison est toujours consacré à la vente et propose une très belle collection de l’artisanat vietnamien haut de gamme: objets en laque, rouleaux de soie de My A ou articles finement brodés. 
Nguyên Kim Nhung, directrice commerciale de Hanoia, explique : "Le comité populaire de Hanoï et le comité de gestion du Vieux quartier ont décidé de faire revivre la maison commune de Dông Lac et de dévoiler au public son extraordinaire architecture. Nous avons conservé l’espace de culte au premier étage, avec ses brûle-parfums et ses boiseries patinées par les siècles. Le rez-de-chaussée a été complètement réaménagé en boutique pour présenter à une clientèle exigeante le meilleur de l’artisanat vietnamien". 

Transformée en un espace polyculturel, la maison commune de Dông Lac propose au public de découvrir la culture vietnamienne traditionnelle et moderne au sein d’une impressionnante maison qui a conservé son authenticité et toute sa splendeur architecturale. -VOV/VNA/VI