11/03/2017 09:07 GMT+7 Email Print Like 0

La justice restitue le dossier de l’affaire de l’ex-président d’OceanBank

Le Tribunal populaire de Hanoi a décidé le 8 mars de restituer le dossier de l’affaire de l’ancien président du conseil d’administration d’OceanBank Hà Van Tham et ses complices pour des enquêtes supplémentaires. 


Tham et ses complices sont poursuivis pour "actes volontaires contraires aux réglementations de l’Etat relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences", "violation des règles relatives à l’octroi de prêts par les établissements de crédit", "usage abusif de ses pouvoirs dans l’exercice d’une fonction publique", respectivement en vertu des articles 165, 179 et  281 du Code pénal. 
Le jury a déclaré qu’en se basant des interrogatoires durant près de dix jours, et des documents et preuves, il a jugé nécessaire de clarifier plusieurs contenus dans les dépositions des accusés, dont Nguyên Xuân Son, ancien directeur général et membre du conseil d’administration d’OceanBank, et représentant des capitaux de PetroVietnam à OceanBank 

Le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PetroVietnam) a été actionnaire et partenaire stratégique d’OceanBank avec une participation à hauteur de 20% de son capital, soit l’équivalent de 800 milliards de dôngs et une fois les irrégularités découvertes dans cette banque, cet argent s’est évaporé, a-t-il indiqué. 

Le jury a demandé de clarifier la responsabilité de ce dernier vis-à-vis des 246.603.989.000 dôngs appropriés à OceanBank, dont les 800 milliards de dôngs apportés par PetroVietnam et qui se sont évaporés, et d’enquêter sur d’éventuelles irrégularités des personnes impliquées. 

La police avait découvert de nombreuses irrégularités dans les liens financiers entre les deux entités. Plusieurs respponsables de cette banque ont été arrêtés, avant que la Banque d’Etat du Vietnam ne décide finalement de prendre le contrôle de cette banque commerciale privée pour zéro dong. – VNA /VI