04/04/2016 15:21 GMT+7 Email Print Like 0

La Ferme de légumes bio Canh Cam

Motivés par la volonté de trouver une source de légumes propres pour leur premier nouveau-né, Ngô Quang Vu et sa femme Dang Lê My, dans le quartier de Thao Diên, 2e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, ont mis sur pied une ferme de légumes bio appliquant des technologies de pointe venues des États-Unis et d’Israël.
Après deux ans, en mai 2015, la Ferme de légumes bio Canh Cam, d’une superficie de 3000m2, a commencé à vendre ses produits frais. Canh Cam (Cétoine) est aussi le surnom de la fille de Vu et My. Désormais, beaucoup de Saïgonnais connaissent cette ferme, source fiable, dans le centre-ville, de légumes de qualité.

Lors de la construction de la ferme, Ngô Quang Vu, ingénieur informatique, a choisi d'appliquer les dernières technologies de culture de légumes bio, des Etats-Unis et d'Israël, dont la culture hydroponique. Toutes les procédures, dont le choix des variétés de plantes, la construction des serres, les sols, les machines... ont dû respecter un processus précis. Bien qu'ayant peu d'expériences dans ce domaine, ce qui a fait grimper la facture à près de cinq milliards de dongs, Vu et sa femme ont persévéré.

Parlant des difficultés au début, Vu a confié: «Il est difficile de trouver des terres agricoles en ville, donc la construction de serres dans le centre-ville est plus coûteuse et plus exigeante qu’en banlieue.»



Un coin de la ferme de légumes bio Canh Cam.


Les plantules doivent répondre à des normes requises.


Plantules de la Ferme Canh Cam.


Plantules de tomates.


Système d'irrigation automatique.


... Donc, les légumes cultivées dans la ferme sont très fraîches et vertes.


Contrôle de la température et d'humidité pour les soins du jardin potager.


Secteur des pépinières de légumes et fruitiers.


Le produit de légumes bio de la Ferme Canh Cam atteignent 3 critères : propre, fraîche et nutritive.

Le succès précoce a encouragé le couple à développer leur ferme. Leurs premiers produits ont été vendus à des parents et amis. Et le bouche à oreille a fait le reste.

Les Saïgonnais ont un énorme besoin de nourriture sûre et propre. A la Ferme de légumes bio Canh Cam, aucun engrais, pesticides, accélérateurs de croissance, conservateur ou OGM (Organisme génétiquement modifié) ne sont utilisés.

Chaque jour, la ferme vend autour de 50 kg de légumes. Les week-ends sont les jours les plus achalandés car les clients affluent. Les prix soient relativement élevés certes, mais les clients ont ce qu’il recherchent : sûreté, fraîcheur et qualité nutritionnelle.

De nombreux grands supermarchés ont passé des commandes mais Vu n’a pu accepté car la ferme ne produit pas assez. À l'avenir, le couple espère coopérer avec des partenaires pour développer ce modèle ailleurs.

Outre les légumes bio, Canh Cam vend des plants et propose des services d’installation de jardins potagers sur terrasses ou balcons, accompagnés de conseils. Une fois par mois, une classe sur la culture de légumes bio est organisée.



Actuellement, la ferme Canh Cam a environ 100 variétés de légumes et fruits,
dont plus de 50 sortes de légumes sont récoltées quotidiennement.



Les légumes bio assurent la sécurité alimentaire et la santé.


A la Ferme de légumes bio Canh Cam, aucun engrais, pesticides, accélérateurs de croissance,
conservateur ou OGM (Organisme génétiquement modifié) ne sont utilisés.



Les clients sont très satisfaits avec le produit à la ferme Canh Cam.

L'agriculture urbaine se développe dans bien des pays. Selon Dang Lê My, la construction d'un petit espace de culture de légumes bio d'environ 2m2, par exemple un balcon ou une terrasse, est peu onéreux. Presque toutes les familles de la ville pourraient s’y mettre./.
Texte: Nguyên Oanh – Photos: Dang Kim Phuong
Articles Déjà publiés