18/04/2020 16:02 GMT+7 Email Print Like 0

La Fédération de la jeunesse lance une campagne de dons de sang

 Le Comité central de la Fédération de la jeunesse du Vietnam (VYF) a lancé vendredi le 17 avril une campagne nationale de don de sang.

La campagne fait suite à une lettre du secrétaire général du Parti et président Nguyen Phu Trong à l’occasion de la Journée nationale des donneurs de sang.

Rappelant l’importance d’un geste qui peut sauver des vies, le dirigeant vietnamien se tient à remercier les donneurs et bénévoles qui se mobilisent depuis 20 ans mais aussi et surtout à inciter de nouvelles personnes à venir donner pour la première fois et à revenir pour les plus impliquées dans cette action citoyenne.

Dans sa lettre, le secrétaire général du Parti et président Nguyên Phu Trong a également demandé que les mouvements de don de sang se poursuivent dans l’ensemble du pays pour la santé publique et pour le développement durable de la nation.

Le secrétaire permanent du Comité central, Nguyen Anh Tuan, a appelé les membres de la fédération à se joindre à la campagne et à réduire la pénurie de sang pendant la lutte contre le COVID-19.

La VYF a également exhorté ses antennes à lancer des campagnes similaires pendant un mois à compter du 19 avril en réponse à l’appel du secrétaire général du Parti et président Nguyên Phu Trong et à célébrer le 130e anniversaire de feu le Président Hô Chi Minh le 19 mai.

Les événements doivent suivre de près les réglementations sanitaires et éviter de devenir encombrés pour assurer la santé et la sécurité.

Le nombre de donneurs a diminué de 60% ces derniers temps en raison des craintes suscitées par le COVID-19, entraînant de graves pénuries de ce précieux liquide dans tout le pays, en particulier les types A et O.

Les gens sont invités à s’inscrire pour donner du sang à l’Institut national d’hématologie et de transfusion sanguine à www.vienhuyethoc.vn.

Le même jour, la fédération a présenté 30.000 portions de nourriture aux pauvres, aux sans-abri et à ceux qui ont perdu leur emploi à Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, Hai Phong et Cân Tho, dans le cadre de son programme de soutien aux personnes impactées par l’épidémie. – VNA/VI