26/09/2020 10:01 GMT+7 Email Print Like 0

La détermination et le succès de Da Nang face à la résurgence du Covid-19

La ville de Da Nang a détecté le 25 juillet 2020, après les 99 jours sans aucun cas de contamination du Covid-19 intracommunautaire,  un premier cas de Covid-19, aussi 416e malade enregistré dans le pays,  marquant la résurgence de la pandémie.
Da Nang était une nouvelle fois déterminée, malgré les impacts négatifs majeurs de la pandémie,  de la juguler et de ne  laisser personne en arrière.

La pandémie s’est propagée les jours qui ont suivi avec nouveaux cas étaient signalés. Au plus fort de la pandémie, le 31 juillet, le 428e malade, en traitement à Hue, est décédé, marquant également le premier mort au Vietnam dû au virus.

 

Plusieurs  routes ont  été bloquées. Photo: Thanh Hoa 


Des hôpitaux bloqués. Photo: Thanh Hoa 


Déclaration médicale obligatoire pour les habitants.  Photo: Thanh Hoa 


Les forces armées ont  été mobilisées à transporter du matériel sanitaire . Photo: Thanh Hoa 


Désinfecter des rues. Photo: Thanh Hoa 


Tous les véhicules participant aux activités contre l’épidémie sont régulièrement désinfectés.  Photo: Thanh Hoa 


Des tests sont appliqués aux personnes de toutes les tranches d’âge. Photo: Thanh Hoa


Des échantillons sstrictement surveillés . Photo: Thanh Hoa 


L’hôpital de campagne  créé au Palais des sports Tiên Son. Photo: Thanh Hoa 


Les équipements sanitaires  modernes  de l’ hôpital de campagne  créé au Palais des sports Tiên Son.  Photo: Thanh Hoa 


Un expert en réanimation et urgences de l’hôpital Bach Mai donne un cours au personnel de  l’hôpital de campagne Tîen Son Photo: Thanh Hoa 


Des agents médicaux-sanitaires au travail. Photo: Thanh Hoa 


A l’hôpital  les  médecins se connectent par radio  Photo: Thanh Hoa 


Venir soigner de nouveaux patients.  Photo: Thanh Hoa 


Surveille en continu la santé d’une malade. Photo: Thanh Hoa 


La joie des médecins de l’hôpital C Da Nang lorsque l’isolement total  de l’hôpital a été levé après les 15 jours de mise en quarantaine. Photo: Thanh Hoa 

Da Nang a imposé dès le 28 juillet   une distanciation sociale dans toute la ville aux termes de la Directive No 16 du Premier ministre. Hôpitaux,  routes et quartiers résidentiels étaient bloqués.  Deux hôpitaux de campagne étaient créés dans le district de Hoa Vang et au Palais de sports Tiên Son.

Le gouvernement et le ministère de la Santé envoyaient en urgence des missions de  médecins et de matériel médical à Da Nang. Parallèlement, les villes de Hai Phong, Huê, les provinces de Binh Dinh et Nghê An ont soutenu la ville en envoyant aussi du personnel médical.

Tout le pays s’orientait vers Da Nang en offrant de l'argent et des marchandises de première nécessité tels que aliments, masques de protection, matériel médical.

Da Nang faisait son mieux durant près d’un mois en appliquant des mesures draconiennes visant à stopper  définitivement  l’épidémie, notamment des  tests,  la recherche des cas contacts, la localisation  et l’éradication des foyers de contamination.

« Nous devions  opérer plus rapidement que la pandémie se répandait. Plus nous faisions plus rapidement des tests, plus nous contrôlions plus vite l’épidémie. Nous devions faire notre mieux afin de  tester chaque jour 20.000 échantillons », a informé M. Huynh Duc Tho, président du Comité populaire municipal de Da Nang

Grâce aux efforts continus et  mesures draconiennes, le nombre de patients  à Da Nang a considérablement chuté. Les 31 juillet et le 5 août furent les jours enregistrant le plus de cas, respectivement 45 et 34, puis le nombre a graduellement baissé les jours suivants. /.


Du 25 juillet au 19 août, Da Nang a compté 356  cas de contamination, 86 cas guéris, 22 morts et 248 cas en traitement. Concernent la mise en quarantaine : la ville a détecté 11.011 cas dont 795 mis en quarantaine dans les établissements sanitaires, 2 204 dans les lieux de contamination. Par ailleurs, 157.359 personnes ont été testées dont 157.003 étaient négatives  au virus et 356 positives.

Source : Ministère de la Santé et Service de la Santé de Da Nang 

Texte et photos: Thanh Hoa 

Articles Déjà publiés