11/11/2018 11:29 GMT+7 Email Print Like 0

La délégation du PE salue les efforts dans la lutte contre l’INN du Vietnam

 L'Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP)  a annoncé qu'une délégation de la commission de la pêche du Parlement européen (PE) s'était rendue à Hanoi et dans les provinces côtières du 28 octobre au 2 novembre pour examiner les efforts du Vietnam dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

a délégation conduite par Gabriel Mato, député européen et porte-parole de la commission, a eu une réunion de haut niveau avec le Premier ministre, un vice-président de l'Assemblée nationale (AN), des ministres et des députés de l’AN et des représentants des organes concernés. 

Après la visite d’étude, la délégation a salué les efforts du Vietnam et les a annoncé dans les médias en Europe.

La délégation a été informée des mesures appliquées et des lois récemment adoptées et a rencontré des responsables de la VASEP. Ils ont reçu des informations sur les défis et les limites du secteur de la pêche.

Les membres de la délégation  du PE ont félicité les organes concernés du Vietnam et les organisations de pêche associées pour avoir impliqué dans les discussions d'une manière ouverte, franche, coopérative et constructive. Ils ont déclaré que des améliorations considérables de la loi sur la pêche augmenteraient certainement la capacité de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, et de la lutte contre ce phénomène, dans les mers vietnamiennes.

Ils ont visité de nouvelles installations de surveillance, comme le Centre de surveillance des pêches de Hanoi et les ports de Quy Nhon, Hai Phong, et se sont félicités de la publication par la VASEP du livre blanc sur les combats de l’INN au Vietnam.

Ils ont évoqué les défis auxquels le pays est confronté, tels que l'exploitation de surcapacité, l'exploitation abusive du secteur de la transformation en rapide évolution, la faible sensibilisation juridique, la politique de surveillance et la gestion qui permettent aux pêcheurs de pêcher en dehors de la mer du Vietnam et de violer les eaux étrangères.

La délégation a reconnu les efforts politiques déployés par le Vietnam pour s’engager à régler des problèmes de pêche INN et a souligné que le Vietnam avait alloué suffisamment de ressources humaines et financières à ses travaux.

Affirmant l'importance de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA), ils ont souligné la nécessité de clarifier la coopération bilatérale en matière de lutte contre la pêche INN dans le programme de développement du commerce durable de l'accord.

Ils ont souligné qu'il était important que le Vietnam et l'Union européenne poursuivent leur dialogue ouvert afin de travailler ensemble pour relever avec succès les défis des activités de pêche illégale dans le monde entier.
Le 23 octobre 2017, la CE a adressé un avertissement sous forme de «carton jaune» au Vietnam, après que le pays n'ait pas réussi à démontrer des progrès suffisants dans sa lutte contre la pêche INN. Bien que la mesure ait été considérée comme un avertissement, qui n'affecterait pas techniquement la politique commerciale de la CE, l'industrie de la pêche vietnamienne craignait que ce « carton jaune » nuise gravement à la réputation des produits de la mer vietnamiens. Les pays qui ne respectent pas les normes communautaires reçoivent un "carton jaune", suivi d'un "carton vert" si les problèmes sont résolus ou d'un "carton rouge" s'ils ne le sont pas. Un carton rouge peut conduire à une interdiction commerciale des produits de la pêche.

En janvier 2019, des représentants de la CE retourneront au Vietnam pour examiner la situation. -VNA.-VNA/VI