27/05/2021 10:25 GMT+7 Email Print Like 0

La Croix-Rouge vietnamienne appelle à soutenir des démunis face au COVID-19

Le Comité central de la Croix-Rouge vietnamienne a lancé le 26 mai un appel pour aider les gens à faire face à l'épidémie de COVID-19, d'ici au 30 juillet 2021.

Selon la Croix-Rouge vietnamienne, l'épidémie de COVID-19 continue s’aggraver, de manière compliquée et imprévisible, à l'échelle mondiale. Au Vietnam, sont apparues de nouvelles souches de virus, avec des cycles d'infection plus courts et plus contagieux. Il existe un risque de propagation aux villes et provinces dans l’ensemble du pays, qui affectent gravement la santé, la vie de la population et l’économie nationale.

Afin de soutenir les démunis infectés par le COVID-19; les démunis et les travailleurs dans les zones de quarantaine; les personnes rapatriées sans travail (la priorité est donnée aux familles avec de nombreuses personnes mises en quarantaine ensemble, celles dans les zones rurales et limitrophes), le Comité central de la Croix-Rouge vietnamienne appelle ses antennes dans tout le pays à participer au soutien des personnes en difficulté causée par le coronavirus.

Plus précisément, les antennes de la Croix-Rouge vietnamienne à tous les niveaux appliquent strictement les exigences des localités et du ministère de la Santé en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie; participent à la communication et à la mobilisation des gens pour qu'elles prennent des mesures préventives et vaccinent contre le COVID-19.

Pour les villes et provinces gravement touchées par l'épidémie de COVID-19, les antennes de la Croix-Rouge déploient de manière proactive et sur place des activités de secours d'urgence à partir de sources locales ; continuent à participer au don de sang volontaire.

Pour les autres villes et provinces, outre le soutien aux personnes touchées par l'épidémie de COVID-19;  les antennes sont chargées de recevoir les sommes d’assistance et les envoyer au Comité central de la Croix-Rouge vietnamienne pour distribuer aux personnes dans les zones touchées ; de mobiliser le don de sang volontaire. -VNA/VI