25/01/2018 09:58 GMT+7 Email Print Like 0

La connectivité économique et politique crée une valeur durable pour le partenariat ASEAN-Inde

 "Les relations traditionnelles et d’échanges culturels, mais aussi la connectivité économique et politique durant la période moderne ont créé une valeur durable concernant les relations de partenariat stratégique ASEAN-Inde", a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d’une interview accordée à la presse indienne.


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et son épouse, accompagnés d'une haute délégation vietnamienne, participent du 24 au 26 janvier au Sommet ASEAN-Inde et à la célébration du 69ème Jour de la République.

Le dirigeant vietnamien a estimé que le sommet commémoratif des 25 ans de coopération ASEAN-Inde organisé à New Delhi en janvier 2018 marquait un jalon historique, manifestant les bonnes relations entre les deux parties.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a estimé que la coopération dans le commerce et l’investissement était une mission prioritaire du partenariat stratégique ASEAN-Inde.

"Il faut considérer le renforcement de la connectivité comme un secteur de priorité stratégique", a-t-il dit, ajoutant que les projets et engagements sur la connectivité comme une autoroute Inde-Thaïlande-Myanmar, les accords de navigation maritime, de transport aérien et le crédit d’un milliard de dollars sur la connectivité numérique… avaient une signification importante.

Il faut coopérer d’une façon intégrale dans divers domaines avec l’Inde sur la base de la paix, de la stabilité et de l’esprit de primauté de la loi dans la région, en Océanie indienne, dans le Pacifique, notamment dans le contexte où des pays font face à des tensions liées à la géopolitique, au terrorisme, aux changements climatiques ou encore à la cybersécurité.

Dans le contexte de la 4e révolution industrielle, l'Inde pourrait renforcer sa coopération avec l'ASEAN dans des domaines tels que l'innovation, la connectivité de divers secteurs industriels et la participation aux chaînes de valeur mondiales, ce qui contribuera à créer un environnement propice au développement des relations bilatérales.

Le Vietnam a déployé tous les efforts avec les autres pays de l'ASEAN pour réaliser la "Vision de l'ASEAN 2025" dans le cadre de la politique indienne "Agir vers l'Est" (Act Est policy), a souligné le Premier ministre.

Répondant aux questions des journalistes sur les progrès du Code de conduite en mer Orientale (COC), le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, la sûreté et de la liberté de navigation sur tous les océans en général était un objectif et une mission partagés par toutes les nations. Pour atteindre cet objectif, tous les pays doivent respecter le droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS 1982) et les processus pertinents.

Les négociations entre l'ASEAN et la Chine pour le COC ont commencé au cours des dernières années du siècle dernier. Comme la situation régionale évolue de manière complexe et que la militarisation tend à se développer, la formulation d'un COC juridiquement contraignant sera une contribution importante à la paix et à la stabilité régionales dans la région en général et en Mer Orientale en particulier.

En 2017, un certain nombre de nouveaux développements ont été réalisés dans le processus d'élaboration du COC, notamment l'adoption par l'ASEAN et la Chine du cadre du COC et la déclaration des dirigeants des deux parties annonçant l'initialisation des négociations de ce code de conduite.

"Ce sont des signes positifs et louables, et toutes les parties doivent maintenir cette atmosphère à la fois pendant les négociations et sur le terrain, en mer. En particulier, les parties doivent respecter pleinement leurs engagements figurant dans la DOC et prendre des mesures de confiance appropriées", a suggéré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.-VNA/VI