07/05/2017 08:45 GMT+7 Email Print Like 0

La chirurgie mini-invasives pour en finir avec les varices

 Après deux années d'application et d’essais cliniques, l’hôpital universitaire de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (HUMP) applique désormais officiellement des techniques de traitement endovasculaire des veines variqueuses dus à la congestion sanguine.

En 2015, l’HUMP a été choisi par le ministère de la Santé pour mettre en œuvre des techniques de traitement des varices via la chirurgie mini-invasive. Il s’agit de nouvelles techniques qui n’ont jamais été appliquées au Vietnam. À ce jour, environ 20 patients ont été traités avec succès par le biais de cette méthode. Les résultats ont montré son efficacité, ses avantages pour la qualité de vie des patients après l’opération.

La maladie variqueuse des membres inférieurs est souvent causée par les valvules veineuses endommagées, associées aux pincements de l’extérieur dus à un défaut naturel du corps. Le syndrome de compression veineuse iliaque peut provoquer l’état de varices pelviennes de moindre gravité, mais parfois menacer la vie du patient. Il ne peut pas être guéri par un traitement normal des varices. Il est connu sous le nom Mai-Thurner.

«Au Vietnam, 30% de la population âgée d'entre 20 et 50 ans souffrent de cette maladie, dont les femmes représentent 80%. Les symptômes prématurés de cette maladie se produisent généralement après une chirurgie, une grossesse, après une longue période alitée ou lorsque l’on travaille debout pendant de très longues périodes», a informé le Dr Lê Thanh Phong, de la Faculté de chirurgie thoracique et vasculaire de HUMP.

Pour traiter cette maladie, on privilégie l’intervention chirurgicale de traitement des obstructions des veines iliaques et cave inférieure par stents. N’étant pas une chirurgie lourde, le temps de convalescence à l’hôpital est très court. Ainsi les patients peuvent vite reprendre une vie normale.

Le succès de l’application de cette technique médicale ouvrira une nouvelle orientation pour le traitement de maladies associées à d’autres veines comme le syndrome post-thrombotique ou celui de la veine cave supérieure. – CVN/VNA/VI