06/08/2018 10:00 GMT+7 Email Print Like 0

La Chine propose trois principes pour le développement de l’EAS

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a proposé samedi 4 août à Singapour trois principes pour le futur développement du Sommet de l'Asie orientale (EAS).

Selon l’agence de presse Xinhua, M. Wang a présenté ces propositions lors d'un discours prononcé à l'occasion de la 8e réunion des ministres des Affaires étrangères de l’EAS, saluant sa contribution positive à la paix, à la stabilité et au développement de la région.
Le premier principe proposé par M. Wang est la focalisation sur l'Asie orientale. M. Wang a rappelé que la région avait déjà établi un cadre de coopération régionale centré sur l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) avec l'EAS pour composante importante.
A l'avenir, les pays de l'EAS doivent maintenir leur esprit de respect mutuel, de construction du consensus, d'ouverture et d'inclusivité, continuer à se concentrer sur l'Asie-Pacifique et l'Asie orientale et préserver le rôle central de l'ASEAN dans la coopération régionale, a-t-il déclaré.
Le second principe est la recherche d'un équilibre entre le développement socio-économique et la coopération politico-sécuritaire. M. Wang a estimé que la coopération politico-sécuritaire doit viser à offrir un environnement pacifique et stable pour le développement, à forger un cadre de sécurité conforme au contexte actuel de la région et qui satisfait les nécessités de toutes les parties, a-t-il ajouté.
Le troisième principe est la coordination des communications stratégiques et de la coopération pragmatique. Tout en s'engageant dans des communications stratégiques sur les questions mondiales et régionales d'intérêt commun, toutes les parties prenantes doivent déployer des efforts concrets destinés à faire avancer la coopération régionale dans des domaines vitaux, en vue de soutenir le développement de l'EAS, a poursuivi M. Wang.
La 8e réunion des ministres des Affaires étrangères de l’EAS a réuni les chefs de la diplomatie des dix pays de l’ASEAN et leurs homologues de huit pays - les États-Unis, l’Inde, la Russie, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Chine et la République de Corée.
Les participants ont convenu de renforcer davantage leur coopération dans le domaine maritime, y compris la gestion des déchets marins.

En ce qui concerne la Mer Orientale, les ministres ont exprimé leurs préoccupations sur les récentes activités de militarisation et évolutions complexes en Mer Orientale, exhortant les parties à intensifier le dialogue et la coopération sur la base du respect du droit international.

Ils ont également exprimé leur soutien à la paix, à la stabilité et à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, se félicitant des résultats positifs des sommets entre la République de Corée et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), et entre les Etats-Unis et la RPDC. -VNA/VI