18/10/2018 14:16 GMT+7 Email Print Like 0

La CE approuve la soumission de l’accord de libre-échange avec le Vietnam au Conseil européen

Lors d'une réunion le 17 octobre, la Commission européenne (CE) a approuvé la soumission de l’accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA) au Conseil européen pour signature officielle fin 2018 et sa transmission au Parlement européen pour ratification au début 2019.

L’après-midi du même jour, la CE a organisé une conférence de presse pour annoncer cette décision et s’est engagée à œuvrer pour une application rapide de cet accord.

Mercredi toujours, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc, en tournée en Union européenne (UE), a rencontré Bernd Lange, président de la Commission du commerce international du Parlement européen.

Nguyen Xuan Phuc a tenu en haute estime le rôle et les contributions importantes de Bernd Lange dans l’intensification du partenariat et de la coopération intégrale Vietnam-UE et, plus particulièrement, entre l’Assemblée nationale vietnamienne et le Parlement européen.

Bernd Lange s’est réjoui de la décision de la CE de soumettre l’EVFTA au Conseil européen pour signature. Selon lui, il s’agit d’une étape importante pour que le Parlement européen commence son processus d’étude de cet accord pour ratification. Bernd Lange a enfin affirmé son soutien pour le renforcement de la coopération Vietnam-UE en tous domaines.

Le même jour, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a eu une entrevue avec le président du Parlement européen, Antonio Tajani.

Le chef du gouvernement vietnamien a demandé au Parlement européen de procéder au début 2019 à l’étude et à la ratification de l’EVFTA ainsi que de l’accord de protection des investissements (IPA) entre le Vietnam et l’UE.

Antonio Tajani a assuré que le Parlement européen ferait des efforts pour pouvoir ratifier ces accords au début 2019. Il a affirmé le soutien du Parlement européen pour les programmes de coopération au développement entre l’UE et le Vietnam, ainsi que pour les efforts visant à maintenir la paix et la sécurité en Mer Orientale, à éviter l’aggravation des tensions, et à respecter les intérêts des parties dans cette zone maritime sur la base du droit international.

La décision de la CE concernant l’EVFTA a été prise la veille de l’ouverture du 12e Sommet de l’ASEM qui réunira à Bruxelles les 18 et 19 octobre des dirigeants de 53 pays d’Asie et d’Europe. Elle illustre les efforts pour approfondir les liens et la coopération entre l’Europe et l’Asie.

L’EVFTA est le premier accord intégral de l’UE avec un pays en développement en Asie concernant l’ouverture du marché. Les accords sur le commerce et l’investissement entre l’UE et le Vietnam devront être ratifiés par le Parlement européen et les 28 pays membres de l’UE.

L’EVFTA permettra de réduire 99% des taxes imposées aux marchandises suivant des étapes concrètes. Il comprend aussi un chapitre sur le développement durable, par exemple l’application des normes internationales sur les droits des travailleurs et de l’accord de Paris sur le climat.-VNA/VI