15/12/2020 09:59 GMT+7 Email Print Like 0

La beauté stupéfiante de Môc Châu

Direction cette semaine Môc Châu, un district rattaché à la province de Son La, au Nord-Ouest du pays. Situé à 190 km de Hanoï, le lieu séduit les visiteurs pour son climat tempéré, son air pur et une nature splendide. Nous vous invitons à vous y rendre sans plus tarder.

Les deux premiers mois de l’année sont le meilleur moment pour parcourir le plateau de Môc Châu, car les paysages sont alors grandioses. Les pêchers et les pruniers sont en fleurs et recouvrent le versant des montagnes et les toits des maisons de fleurs roses et blanches. Se perdre dans cette nature généreuse est une expérience unique.

A partir du mois de mai et jusqu’au mois d’août, les branches des pruniers plient sous le poids des prunes vertes et rouges. Cueillir le fruit sur l’arbre et le déguster est un plaisir formidable. En cette période de l’année, les touristes sont toujours très nombreux pour profiter du climat tempéré de Môc Châu et échapper à la canicule de l’été vietnamien.

Dès le mois d’octobre et jusqu’au mois de décembre, les fleurs de colzas, de moutardes blanche et de tournesols mexicains (Tithonia diversifolia), couvrent les collines et les vallées d’un jaune safran immaculé.

Culminant à plus de 1.000m d’altitude, Môc Châu regorge également de sites naturels impressionnants comme le pic Pha Luông, les vallées mythiques et la cascade de Dai Yêm. Le premier pont en verre construit au Vietnam offre aux visiteurs un panorama unique sur la cascade de Dai Yêm et sur le plateau. Nguyên Bich Hoa, une touriste de Hanoï : « Môc Châu est vraiment magnifique avec les forêts, les ruisseaux et l’air pur. Avec mes amis, nous avons décidé de venir à Môc Châu pour fêter nos retrouvailles ».

 

La beaute stupefiante de Moc Chau hinh anh 2La cascade de Dai Yêm


Môc Châu propose aussi aux touristes une immersion dans les traditions des ethnies minoritaires, notamment les Thaï et les Mông. Leurs fêtes et jeux folkloriques, ainsi que leur gastronomie valent vraiment le détour. Nguyên Thi Huong, une touriste de Bac Ninh : « Les autochtones sont vraiment hospitaliers. Hier, j’ai visité les champs de thé. Môc Châu est idéal pour se relaxer au milieu de la nature après des jours de travail difficiles ».

Malgré la pandémie de Covid-19, quelque 75.000 touristes sont venus à Môc Châu en octobre dernier. Nguyên Thi Hoa, vice-présidente du Comité populaire du district de Môc Châu, se réjouit de cet engouement.

« Pour développer le tourisme, il faudrait mettre les sites davantage en valeur. Les établissements touristiques devraient aussi élaborer leur propre stratégie pour attirer une clientèle nouvelle. Nous espérons que les touristes reviendront nombreux à Môc Châu après l’épidémie de Covid-19 », a-t-elle dit.

Pour attirer plus de visiteurs à Môc Châu, les autorités locales demandent aux professionnels du secteur de proposer une offre renouvelée, d’améliorer la qualité de leurs prestations et de garantir la sécurité sanitaire.-VOV/VNA/VI