23/10/2020 09:56 GMT+7 Email Print Like 0

Intempéries: l’UNICEF vient en aide aux enfants du Centre

L’UNICEF fournira au moins 100.000 de dollars en secours d’urgence à la région centrale qui a été dévastée par les inondations et les glissements de terrain provoqués par les pluies diluviennes au cours des deux dernières semaines.

Les inondations et les glissements de terrain généralisés dans cinq provinces du centre du Vietnam ont exposé plus de 1,5 million d’enfants à la maladie, à une mauvaise nutrition et à un retard de développement.

Au moins 135.000 familles ont été directement touchées par des niveaux d’eau atteignant 2 mètres dans certaines communes, et plus d’un demi-million de personnes n’ont pas pu accéder à des sources d’eau protégées.

Les maisons familiales sont dévastées, les récoltes et les moyens de subsistance sont détruits et les infrastructures sont endommagées. À ce jour, 42 postes de santé communaux sont signalés comme étant endommagés et beaucoup d’autres sont isolés et inaccessibles en raison des eaux de crue, ce qui laisse les mères et les enfants séparés des soins de santé de base et préventifs si importants en ces temps de risque accru de maladie.

Dans de nombreux endroits, les écoles ont été endommagées et restent temporairement fermées. En conséquence, près de 1,2 million d’élèves ne sont actuellement pas scolarisés et l’apprentissage est perturbé. La fenêtre pour apporter des secours est étroite, car un nouveau cyclone se rapproche de la même région côtière et pourrait toucher terre dans les prochains jours.

Les experts d’UNICEF ont rejoint une équipe dirigée par l’Autorité vietnamienne de gestion des catastrophes et ils ont atteint les provinces les plus touchées en évaluant la situation des enfants et des femmes afin de connaître l’étendue des besoins. Sur la base de ces informations, UNICEF va collecter et allouer des fonds et des compétences supplémentaires pour soutenir le gouvernement, afin d’aider les communautés à relever les nombreux défis.

Des enfants confrontés à des besoins de protection accrus

«Les inondations et les glissements de terrain ont causé de graves dommages dans les communes visitées. Les écoles ont été endommagées, et les livres et autres matériels pédagogiques sont détruits par l’eau. La population n’a pas accès à l’eau courante, les toilettes sont sous l’eau, et le manque d’hygiène personnelle et d’assainissement augmente le risque et nous voyons déjà apparaître des maladies telles que la diarrhée et les maladies gynécologiques», a déclaré Ly Phat Viet Linh, spécialiste des urgences d’UNICEF, qui se rend à Quang Binh, l’une des provinces les plus touchées jusqu’à présent.

«L’UNICEF a alloué un montant initial de 100 000 dollars pour les secours d’urgence dans les domaines de l’eau, de l’assainissement, de l’hygiène, de la santé, de la nutrition et de l’éducation, ainsi que pour le soutien psychosocial et la protection des enfants », a déclaré Rana Flowers, représentante de l’UNICEF au Vietnam.

«Si nous nous attaquons d’urgence aux risques sanitaires, nous devons également permettre aux enfants de reprendre leurs études. Compte tenu des circonstances, beaucoup d’entre eux pourraient avoir besoin de retourner à l’apprentissage en ligne - l’évaluation de l’accès et de la connectivité est donc une action importante pour l’équipe chargée de l’éducation. Dans le même temps, nous devons accorder une attention particulière au bien-être mental des enfants - en étant très conscients de l’impact de telles catastrophes sur les enfants - non seulement sur leur santé physique et leur nutrition, mais les femmes et les enfants sont souvent confrontés à des besoins de protection accrus et ils sont toujours en proie à un stress et à une anxiété que nous devons traiter le plus rapidement possible», a ajouté Rana Flowers.  

Avec la prévision de nouvelles pluies, l’UNICEF surveille attentivement les risques sanitaires, notamment en identifiant des solutions pour relever les défis auxquels nous sommes actuellement confrontés - tels que la propagation des maladies, le manque d’aliments nutritifs pour les femmes et les enfants, les contrôles et les soins de santé pour les femmes enceintes ou le maintien des services de vaccination de routine.

«À mesure que les rapports arrivent du personnel de l’UNICEF dans les provinces touchées, les dégâts sont déchirants et les risques pour les enfants augmentent.  Ces populations souffraient déjà de l’impact du Covid-19, et leur capacité à rebondir est mise à l’épreuve. L’UNICEF présente ses sincères condoléances aux personnes touchées et nous appelons notre famille de supporters du monde entier à soutenir les efforts de rétablissement», a conclu Rana Flowers. – VNA/VI