01/05/2019 11:30 GMT+7 Email Print Like 0

Huê : l’artisanat vietnamien en fête

Fort du succès de ses éditions précédentes, le festival de l’artisanat de Huê version 2019 nous promet de belles découvertes. Pendant quelques jours, du 26 avril au 2 mai très exactement, les rives de la rivière des Parfums vont devenir une immense pépinière de talents.   

Plus de 300 artisans pour plus de 63 ateliers!... Ce millésime 2019 est d’ores et déjà à ranger dans les grands crus. Mais comment profiter d’une telle profusion? Cette question-là risque fort de tarauder les visiteurs… Les organisateurs, eux, les attendent de pied ferme.

« La grande nouveauté, pour cette année, c’est que le lotus est à l’honneur… Pour ça, on fait venir des artisans de Huê, bien sûr, mais aussi de Hanoi, de Hô Chi Minh-ville et de Dông Thap. Sinon, il y aura aussi toute une partie qui sera consacrée à la médecine traditionnelle de Hue et une autre au ao dài, avec même un service de confection rapide», nous indique  Pham Thi Quynh Dao, la vice-présidente du comité d’organisation.    

Organisé pour la première fois en 2005, ce festival de l’artisanat de Huê aura permis à de nombreux villages dits « de métiers » de retrouver des couleurs. Pour certains d’entre eux, il aura même été à l’origine d’un véritable essor économique, comme nous l’explique Nguyên Van Thanh, le président du comité populaire municipal de Huê.

« Pour les artisans, c’est vraiment une opportunité. Beaucoup ont reçu de grosses commandes du Vietnam et de l’étranger après avoir participé au festival… C’est dire à quel point ça peut être une bonne affaire», nous dit-il.      

Effectivement !... Et ce n’est pas Thân Van Huy, un fabricant de fleurs artificielles qui participe depuis 2013 au festival, qui nous prétendra le contraire. Les produits de son village, le village de Thanh Tiên en l’occurrence, s’exportent désormais aux États-Unis, au Japon ou encore en République de Corée. Et c’est le festival qui a été le point de départ de cette belle expansion, comme il l’aura été pour Bao La, une coopérative spécialisée dans la vannerie traditionnelle dont les ventes vont crescendo, notamment en Chine et au Japon.

Il ne faudrait pas croire pour autant que ce festival est uniquement une bonne opération commerciale. L’un de ses mérites, et non des moindres, est de donner des coups de projecteur sur certains des fleurons de notre artisanat national et de les faire connaître par-delà nos frontières. C’est le cas, par exemple, des cerfs-volants de Huê, qui ont eu l’honneur de porter haut les couleurs du Vietnam lors d’un festival en France. Mais on pourrait en dire autant du tissage de brocatelle d’une minorité ethnique de la province de Thua Thiên-Huê dont s’est inspirée la styliste Minh Hanh pour des collections présentées en France et au Japon. On se souvient également que certaines des traditions artisanales de Huê ont été présentées à l’occasion d’une exposition organisée dans la ville sud-coréenne de Cheongju... Et à chaque fois, la réaction est la même : le public est curieux de découvrir ce qui se fait chez nous, au Vietnam, ce pays aux charmes tant vantés de par le monde…

Mais revenons au festival, qui va s’ouvrir vendredi 26 avril. Il y aura donc de nombreux ateliers installés sur place, pour l’occasion. Cela étant, les villages qui jouxtent Huê se tiennent également prêts à recevoir les visiteurs. C’est en tout cas ce que nous a assuré Nguyên Dang Thanh, le vice-président du comité populaire de Huê. 

«Il y a un certain nombre de circuits touristiques qui proposent de faire la tournée des villages d’artisanat… Je pense en particulier à Thanh Tiên, à Sinh, à Phuoc Tich… Tous ces villages valent vraiment le détour, et c’est vrai que c’est toujours mieux de découvrir une tradition artisanale in situ !», nous explique-t-il.    

Dernier petit détail : avant l’ouverture du festival, un concours de création d’étiquettes et d’emballages pour certaines spécialités locales telles que les bonbons aux sésames et le thanh trà, la petite mangue légèrement acide de Huê, a été lancé. Le comité organisateur a par ailleurs reçu une cinquantaine de propositions concernant l’emballage des cadeaux qui seront offerts aux festivaliers… Rien ne manque, donc, pour faire de ce festival la grande fête de l’artisanat vietnamien…

Que la fête commence, alors…  -VOV/VNA/VI