24/12/2020 14:25 GMT+7 Email Print Like 0

Hôpital de campagne de niveau 2 No 3 du Vietnam en dernière formation

 L’hôpital militaire 175 a inauguré le 23 décembre à Ho Chi Minh-Ville une formation à la pratique destinée aux officiers et soldats de l’Hôpital de campagne de niveau 2 No 3 pour participer aux activités de maintien de la paix de l’ONU.

Cette formation est une étape préparatoire importante dans tous les aspects, avec des formations concernant les capacités opérationnelles, de commandement, de gestion et le processus professionnel pour l’Hôpital de campagne de niveau 2 No 3 avant son départ pour rejoindre aux opérations de maintien de la paix en République du Soudan du Sud.

Le général de brigade Nguyen Hong Son, directeur de l’Hôpital militaire 175, a déclaré que c'était la dernière formation avant le départ de l'hôpital pour ses fonctions. "Nous devons, à la fois, lutter contre l'épidémie de COVID-19 et terminer le programme de formation en quarantaine selon les exigences strictes des Nations Unies."

Après avoir terminé la dernière formation, 63 agents de l'hôpital de campagne de niveau 2 No 3 devraient partir pour le premier trimestre de 2021.

Le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh, vice-ministre de la Défense, a fait savoir que le Vietnam commençait à participer à la mission internationale de maintien de la paix depuis octobre 2018. Le Vietnam a eu deux hôpitaux de campagne avec 126 agents envoyés en République du Soudan du Sud pour fournir des services médicaux, des soins et des traitements pour des milliers de patients.

Actuellement, l’hôpital de campagne de niveau 2 No 2 continue d’effectuer la mission de maintien de la paix au Soudan du Sud, prolongeant de près de cinq mois la durée prévue. Au cours de ces cinq mois, l’hôpital de campagne n’a pas été approvisionné par l’ONU en fournitures et en matériel pour maintenir ses opérations. « Pour faire face à la situation, chaque officier et soldat, au retour de son congé, apporte du matériel médical et des fournitures du Vietnam pour approvisionner l'hôpital afin qu'il puisse poursuivre son fonctionnement. C'est une manière créative du Vietnam et nous voulons que l’ONU la comprenne et partage », a-t-il déclaré.

Saluant les contributions du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l’ONU en République du Soudan du Sud, Mark Brown, chef de l'Organisation internationale pour les migrations, coordonnateur régional de l’ONU pour la sécurité, a estimé que les hôpitaux de campagne de niveau 2 No 1 et No 2 du Vietnam étaient des exemples typiques en termes de respect des normes de sécurité sanitaire. En particulier, dans le cadre du récent contrôle sur la lutte contre l'épidémie de COVID-19 mené par l'Organisation mondiale de la santé, l'hôpital de campagne de niveau 2 No 2 du Vietnam a bien respecté les indices de sécurité, atteignant un score absolu de 100%.

Mark Brown espère que 'hôpital de campagne de niveau 2 du Vietnam continuera d'hériter et de promouvoir ces bons résultats, contribuant à affirmer la position de l'Armée populaire du Vietnam sur la scène internationale. -VNA/VI