13/11/2017 10:18 GMT+7 Email Print Like 0

Hoàng Su Phi, un potentiel touristique à exploiter

 Situé à l’ouest de la province de Hà Giang, Hoàng Su Phi offre de nombreux paysages magnifiques. Ce district souhaite désormais développer un tourisme durable.


À quelque 100 km du centre de la province de Hà Giang (Nord), Hoàng Su Phi est un district où vivent 12 minorités ethniques. Le relief montagneuxet la circulation difficile expliquent la faiblesse du développement de l’industrie et des services dans cette région montagneuse du pays. La structure économique du district se base essentiellement sur l’agriculture. C’est une région pauvre en produits miniers, loin des centres d’activité.

Par conséquent, les entreprises ne sont pas incitées à y verser des capitaux dans des projets. Cependant, Hoàng Su Phi dispose d’atouts importants. Le district abrite des paysages somptueux tels que les rizières en terrasses, le mont Chiêu Lâu Thi, les champs de théiers Shan Tuyêt, mais aussi des fêtes culturelles traditionnelles originales. Il y a là largement de quoi développer le tourisme. L’idée est en particulier de développer un tourisme vert et communautaire, visant à changer la structure économique du territoire et à créer des emploissur place pour les habitants locaux.

Développer l’aspect culturel du tourisme

Ces dix dernières années, le secteur du tourisme de Hoàng Su Phi a enregistré des succès remarquables. Son chiffre d’affaires a connu une croissance appréciable. Si en 2009, celui-ci n’étaitque de 1,7 milliard de dôngs, il est passé à environ 6,2 milliards en 2016. Des chiffres significatifs qui mettent en lumière les bonnes décisions prises par les autorités de la province de Hà Giang en général et par le district de Hoàng Su Phi en particulier en ce qui concerne l’exploitation des potentialités touristiques.

Actuellement, une des priorités de Hoàng Su Phi est de développer l’aspect culturel du tourisme pendant la période 2015-2020. «Pour le district de Hoàng Su Phi, le développement du tourismeest un facteur décisif de réussite ces prochaines années. Nous pensons qu’il faut un tourisme durable qui préserve les identités culturelles des ethnies minoritaires, qui protège l’environnement local et surtout, dont les retombées économiques profitent aux habitants locaux», a déclaré Lù Van Chung, vice-président du Comité populaire du district.

La province de Hà Giang a mis en place unesérie de mesures visant à attirer les investissements dans le secteur touristique. Ils’agit de construire des infrastructures, de simplifier les formalités administratives, d’accorder des prêts à des taux d’intérêt préférentiels, etc.

Présence de facteursétrangers

Pour la période 2006-2016, le budget consacré au développemen ttouristique à Hoàng Su Phi est estimé à environ 206 milliards de dôngs. Sur cette somme, le budget étatique a contribué à hauteur de 53,3 milliards de dôngs, et le reste est venu du secteur privé. L’argent a été investi dans la rénovation des routes qui conduisent aux sites touristiques ainsi que dans la construction d’un certain nombre d’établissements réservés à l’accueil des touristes.

Depuis 2004, la sarl Khanh Hoà réalise le projet de construction du resort Pan Hou dans le hameau de Làng Giang de la commune de Thông Nguyên, d’un coût de 98 milliards de dôngs. La première phase du projet vient d’être achevée.

Pour la période 2015-2019, l’organisationsuisse HELVETAS et le Centre pour le développement de l’économie rurale CRED mettent en œuvre le projet «Renforcement des moyens de subsistance pour les ethniesminoritaires par le biais du tourisme communautaire» à Hoàng Su Phi.

Le projet est une belle opportunité pour le secteur touristique du district de se développer. «Nous nous efforçons par tous les moyens de maximiser les intérêts de la communauté locale en attirant les touristes des quatre coins du pays et de l’étranger. Outre le développement des activités comme le trekking, nous avons bien coopéré avec le district pour proposer aux gens diverses activités. En tant que touriste, vous pourrez effectuer une balade à vélo sur les routes montagneuses, visiter les plantations de théiers, récolter le riz, tisser des produits de brocart, etc. L’occasion de vivre de belles expériences avec les habitants locaux, surtout pour les étrangers», a révélé Cao Dai Hùng, chef du projet du tourisme communautaire du CRED.

Hoàng Su Phi est en train de devenir actuellement une destination prisée par de plus en plus de touristes. Ces derniers s’y rendent afin de découvrir la nature, les beaux paysages, et les cultures originales des minorités ethniques. En sommes, les potentialités touristiques de Hoàng Su Phi ont été réveillées. Espérons que dans l’avenir, le tourisme parviendra à lutter contre la pauvreté ainsiqu’à augmenter les recettes du district, qui en a bien besoin, comme beaucoup de localités dans le Nord du Vietnam. – CVN/VNA/VI