24/11/2021 09:52 GMT+7 Email Print Like 0

Hô Xuân Huong et Nguyên Dinh Chiêu seront célébrés par l’UNESCO

En 2022, l'UNESCO se joindra au Vietnam pour célébrer le 250e anniversaire de la naissance et le 200e anniversaire de la mort de la poète Hô Xuân Huong, ainsi que le 200e anniversaire de la naissance du poète et enseignant Nguyên Dinh Chiêu. Cette décision vient d'être approuvée par l'UNESCO, le 23 novembre à Paris.

Dans le cadre de sa 41e session qui se tient à Paris du 9 au 24 novembre 2021, l’Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) a ratifié une résolution pour célébrer, au cours de l'année universitaire 2022 - 2023, 58 événements ou anniversaires des personnalités éminentes ayant une dimension universelle et régionale, dont Hô Xuân Huong et Nguyên Dinh Chiêu.

Selon les critères de cette institution spécialisée de l'ONU, chaque célébrité introduit à la liste doit avoir (ou avoir eu) de grandes contributions dans les domaines de la culture, de l’éducation, des sciences sociales et humaines, et de la communication. Les personnalités éminentes devraient avoir une grande influence et être connues dans le monde, contribuant à la promotion de la paix, du dialogue culturel et compréhension mutuelle entre les peuples. Dans le même temps, chaque événement nominé doit avoir une large influence, connue même en dehors du pays de nomination.

Les deux dossiers soumis par le Vietnam répondent à ces critères. Et par l’approbation de la 41e Assemblée générale de l’UNESCO, le 250e anniversaire et du 200e anniversaire de la mort de la poète Hô Xuân Huong, ainsi que le 200e anniversaire de la naissance du célébrité Nguyên Dinh Chiêu seront conjointement organisés en 2022 par le Vietnam et l’UNESCO.

Nguyên Dinh Chiêu, né le 1er juillet 1822, est un grand poète et écrivain culturel de la nation vietnamienne. Il est un exemple typique de dépassement des difficultés de la vie et de la poursuite de l'enseignement et de l'apprentissage tout au long de sa vie, conformément à l'esprit de la Charte de l'UNESCO. En outre, il pratiquait également la médecine orientale pour soigner les maladies et sauver les gens. Sa poésie est pleine d'humanité, encourageant le patriotisme, louant les gens qui sont prêts à faire de bonnes actions pour le bien de la communauté. Ses œuvres principales sont toutes composées en écriture Nôm (écriture sino-vietnamienne), dont le plus célèbre est le roman-poème "Luc Vân Tiên", qui contient de nombreuses leçons sur la moralité et les bonnes traditions de la nation.

Hô Xuân Huong (1772-1822) quant à elle, est l'une des rares célèbres femmes poètes du Vietnam. Elle est connue sous le nom de "La reine de la poésie en Nôm". La poésie de Hô Xuân Huong représente une expression de mouvement et d'optimisme. Avec de nouvelles idées, un style poétique innovant, un langage simple et créatif, ses œuvres ont apporté de nombreuses significations, valeurs et vitalité durable, du passé au présent. Ses œuvres poétiques reflètent son ambition de lutter pour l'égalité des sexes et la libération des femmes au Vietnam.

Auparavant, l'UNESCO avait honoré et célébré conjointement avec le Vietnam les années de naissance et de décès de plusieurs célébrités vietnamiennes telles que le 100e anniversaire du président Hô Chi Minh en 1990, les 600 ans de la naissance de Nguyên Trai (1980), les 250 ans de la naissance de Nguyên Du (2015), les 650 ans de la mort de l'enseignant Chu Van An (2019). L'adoption d'une telle résolution par les pays membres pour honorer les célébrités vietnamiennes témoigne une reconnaissance mondiale aux idéaux de paix, d'égalité sociale et d'apprentissage tout au long de la vie que le Vietnam partage avec le monde, conformément aux objectifs communs de l'UNESCO, et à la beauté dans l'âme et l'esprit du peuple vietnamien.

Selon l’ambassadrice Lê Thi Hông Vân, cheffe de la délégation vietnamienne auprès de l’UNESCO, l'adoption de la résolution sur la célébration de l'anniversaire de naissance et de décès des célébrités Nguyên Dinh Chiêu et Hô Xuân Huong affirment la haute appréciation internationale en faveur les valeurs culturelles et éducatives du Vietnam, et en même temps contribuer à promouvoir les objectifs de la liberté et de l'égalité, et surtout l'œuvre égalitaire dans l'éducation pour tous que l'UNESCO promeut. C'est le fruit des efforts et de l'étroite coordination, ces dernières années, des provinces de Bên Tre et Nghê An, du Comité national vietnamien pour l'UNESCO, du Département des affaires culturelles et de l'UNESCO, du ministère des Affaires étrangères, des experts et scientifiques vietnamiens. - VNA/VI