03/10/2021 14:00 GMT+7 Email Print Like 0

Hô Chi Minh-Ville entame son retour à une vie normale

Le 1er octobre marque le retour à la vie normale dans la mégapole du Sud. Les rues ont retrouvé leurs embouteillages et les magasins ont rouvert leurs portes quasiment comme à l’habitude.

Dans la ville de Thu Duc, après plus de quatre mois, magasins, boutiques et restaurants ont retrouvé leurs clients comme auparavant. Dans d’autres localités, les embouteillages sont aussi réapparus avec des bruits habituels marquant le retour de la vitalité.

De nombreux petits commerçants ont tout préparé pour le retour de leurs clients, notamment dans les salons de coiffure, les garages et les stations de lavage de motos. Dès le petit matin, les clients sont nombreux.

Fêter le premier jour du déconfinement

Nguyên Minh Chanh, un résident du quartier 25, de l’arrondissement de Binh Thanh, attend pour se faire couper les cheveux. Il ne peut cacher sa joie : "C’est très bien ce retour à la vie d’avant, le fait de pouvoir à nouveau respirer en plein air. Après quatre mois d’application de la directive N°16 du Premier ministre sur la distanciation sociale, mes cheveux étaient vraiment trop longs. Je dois me les faire couper tout de suite pour me sentir mieux. Certains parcs de la ville sont à nouveau ouverts aussi au public pour permettre la reprise des exercices physiques".

Trân Kiêu Hung, qui fait du sport au parc Gia Dinh, arrondissement de Go Vâp, partage lui aussi cette excitation : "J’avais tellement hâte de sortir pour fêter ce premier jour post-confinement !".

Bien que la sortie soit permise, les habitants comprennent bien le prix qu’ils devraient payer s’ils ne respectaient pas les mesures préventives. Trân Duc Thuong, 63 ans, déclare que même s’il est heureux de ce déconfinement, il est conscient que l’épidémie pourrait reprendre rapidement.

Hô Chi Minh-Ville assouplit les mesures de distanciation sociale selon une feuille de route claire et progressive.

Aide au retour dans la province natale

Après l’arrêt de l’application de la directive n°16, de nombreuses personnes, principalement des travailleurs migrants qui sont au chômage depuis des mois, ont afflué dans la soirée du 30 septembre vers l’entrée ouest de la ville pour rentrer chez eux, provoquant ainsi des embouteillages importants.

Conscientes de leurs difficultés, les autorités de Hô Chi Minh-Ville se sont immédiatement coordonnées avec celles des provinces concernées pour accompagner ces citoyens chez eux.

En conséquence, la ville a rapidement procédé au test de dépistage du Covid-19 pour ces personnes qui, pour la plupart, ont été vaccinées une ou deux fois à Hô Chi Minh- Ville. Après des tests PCR négatifs, elles sont rentrées à la maison dans les provinces du Sud. – CVN/VNA/VI