25/03/2017 09:36 GMT+7 Email Print Like 0

HCM-Ville et la Banque mondiale coopèrent pour améliorer la qualité de vie de la population

 Ho Chi Minh-Ville et la Banque mondiale (BM) sont convenues de travailler conjontement afin d'améliorer la qualité de vie de la population. 


Cet accord a été convenu par le président du Comité populaire municipal Nguyen Thanh Phong et la directrice exécutive de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva, lors d'une rencontre le 24 mars dans la mégapole du Sud. 

Nguyen Thanh Phong a remercié la BM d'avoir soutenu Ho Chi Minh-Ville dans la mise en oeuvre de nombreux projets destinés à résoudre des problèmes aussi importants tels que pollution de l'environnement, adaptation au changement climatique et amélioration des conditions de vie de la population. 
 Le président du Comité populaire municipal s'est engagé à utiliser efficacement les crédits de la Banque mondiale et à collaborer étroitement avec cette organisation pour mettre en œuvre les projets susmentionnés dans l'intérêt du peuple. 

Il a affirmé en outre qu'il demandera aux organismes compétents d'assurer l'avancement des projets financés par la BM, dont la deuxième phase du projet d'assainissement de l'environnement et le projet de gestion des risques d'inondation. Il a proposé que la Banque mondiale fournisse des financements pour les projets d’environnement et d’urbain de Ho Chi Minh-Ville. 

Mme Kristalina Georgieva a exprimé son souhait de continuer de coopérer avec la mégapole du Sud dans le règlement des questions de développement urbain, notamment l'adaptation au changement climatique et l'amélioration des infrastructures de transport. 

Elle a pris note des propositions de la ville et a affirmé la capacité et la volonté de la Banque mondiale de soutenir Ho Chi Minh-Ville dans la réalisation de projets significatifs pour élever ses avantages concurrentiels et son statut, et apporter ainsi une meilleure vie à la population locale. 

« Dans les temps à venir, les deux parties chercheront de nouvelles méthodes de coopération plus efficaces dans la supervision des projets de développement, l'amélioration de la qualité des ressources humaines, et la gestion urbaine », a-t-elle ajouté. -VNA/VI