15/12/2019 11:43 GMT+7 Email Print Like 0

HCM-Ville appelle à des investissements américains dans le développement urbain et l’environnement

Ho Chi Minh-Ville donne la priorité à l’attrait d'investissements américains dans des projets de développement urbain et de traitement de l’environnement.

Cet énoncé a été formulé par Le Thanh Liem, vice-président permanent du Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville, lors d'une rencontre entre des dirigeants dudit comité et des responsables de la Chambre américaine de Commerce au Vietnam (AmCham) tenue le 13 décembre.

Il a souhaité que la communauté d’entreprises américaines soit active dans l’investissement et l’assistance technique à la mégapole du Sud.

Pour l’heure, l’AmCham recense plus de 400 projets d’investissement à Ho Chi Minh-Ville, d'un capital de plus d’un milliard de dollars. Les Etats-Unis sont le 10e investisseur étranger dans la mégapole du Sud.

Selon Le Thanh Liem, Ho Chi Minh-Ville fait des efforts dans sa réforme administrative, l’amélioration de son environnement des affaires pour favoriser les activités des investisseurs étrangers dont les entreprisses de l’AmCham. Ces dernières années, le Comité populaire municipal, en coopération avec le consulat général des Etats-Unis et l’AmCham, a organisé de nombreuses rencontres pour discuter des potentiels de coopération dans les domaines prioritaires de la mégapole du Sud, dont l'innovation, le traitement des eaux usées et des déchets, les infrastructures urbaines.

De son côté, la présidente de l’AmCham au Vietnam, Amanda Rasussen, a déclaré qu’avec ses expériences et ressources financières solides, la communauté des entreprises américaines souhaitait assister Ho Chi Minh-Ville dans les infrastructures de transport, le traitement de l’environnement et l’amélioration de la vie des habitants.

Lors de cette rencontre, les entreprises américaines ont aussi estimé que pour attirer des investissements, Ho Chi Minh-Ville devrait accorder la priorité à l'amélioration de ses infrastructures de communication, notamment les entrées dans les zones industrielles, zones franches et ports, prendre des mesures pour trier efficacement les ordures ménagères,  élaborer un cadre juridique transparent…-VNA/VI