29/09/2017 11:23 GMT+7 Email Print Like 0

Hâu Giang appelée à créer les meilleures conditions aux investisseurs

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé le 28 septembre aux responsables de la province de Hâu Giang, dans le delta du Mékong, de prêter une oreille attentive et créer les meilleures conditions posibles aux investisseurs.

Hâu Giang devrait pousser les réformes administratives, améliorer son environnement de l’investissement et des affaires, et mieux accompagner les entreprises sur place, a-t-il indiqué à la conférence sur la promotion de l’investissement en 2017 de la province de Hâu Giang.

Le chef du gouvernement a demandé à la province d’attacher de l’importance à l’élimination des obstacles au développement, estimant qu’il y a encore d’importants progrès à faire pour créer un environnement des affaires compétitif et fiable.

Il a également demandé de mieux fournir les services publics aux entreprises et d’améliorer la qualité de la rétroinformation à leur destination.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a suggéré d’accélérer la restructuration de l’agriculture dans le sens de la durabilité et de l’adaptation aux changements climatiques, de promouvoir le développement du tourisme de vergers.

Il a souligné que la province, qui compte près de 400 habitants pour une entreprise, soit près d’un tiers du taux moyen national, devrait accorder la priorité à la promotion de l’écosystème des start-up.

Le dirigeant a souhaité que les entreprises soient dotées d’une stratégie des affaires de long terme et d’une forte volonté d’opérer un développement stable dans cette localité et mettre en valeur la protection de l’environnement.

Travaillant mercredi 27 septembre avec les autorités locales, il a recommandé à Hâu Giang de s’appuyer sur ses potentialités et ses avantages comparatifs pour orienter son développement, sur la base du plan d’aménagement global du delta du Mékong.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exhorté mercredi 27 septembre la province de Hâu Giang, dans le delta du Mékong, à s’appuyer sur ses atouts pour bâtir une agriculture multifonctionnelle.

Il faut se concentrer sur le développement d’une agriculture multifonctionnelle résistante aux changements climatiques, passer d’une agriculture chimique à une agriculture organique, à une agriculture intelligente, développer les services et  industries de transformation, l’industrie auxiliaire de l’agriculture, a-t-il souligné. – VNA/VI